Dakarposte.com - le site des scoops et des exclusivités

Birahim Seck: « La Cour des comptes, l’IGE et l’ARMP nous doivent des rapports »

Vendredi 11 Janvier 2019
ACTUALITÉ

Un atelier de restitution du deuxième baromètre de la fiscalité équitable produit par l’Oxfam et le Forum civil a eu lieu, hier, à Dakar. S’exprimant à cette occasion, Birahim Seck du forum civil a soutenu que l’indice de la recevabilité touche du doigt la question des rapports qui sont produits et qui ne sont pas publiés. Il s’est offusqué, qu’au Sénégal, l’Inspection générale d’Etat (Ige) nous doit deux rapports sur l’état de la gouvernance et la reddition des comptes des activités de 2016 et de 2017 ». «La Cour des comptes, qui avait l’habitude de publier ses rapports, nous doit deux documents qui sont déjà édités et gardés au niveau de l’institution judiciaire. Ce qui pose un problème de redevabilité. L’Armp, qui a publié récemment son rapport de 2016, nous doit, elle  aussi, un rapport de 2017. Cela veut dire que toutes les questions de la redevabilité au Sénégal ne sont pas, pour le moment, une réalité», a-t-il dénoncé. Selon lui, il y a aussi des rapports qui sont publiés et transmis, mais ne connaissent toujours pas de suite. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le Forum civil a eu à former des journalistes sur le cadre juridique et institutionnel du blanchiment d’argent. Sur le débat autour du pétrole et du gaz, Birahim Seck de rappeler que le projet de code pétrolier qui sera adopté en début d’année 2019 n’a pas été accompagné du projet de contrat type. «Nous déplorons également le fait que loi sur la répartition des revenus du pétrole et du gaz n’a pas suivi. Tout cela laisse croire que tous les indices du pétrole et le gaz seront captés par les intérêts occultes», a-t-il dit. Avant de poursuivre que : « lors de ces sessions de formation, les questions liées à la pratique du blanchiment d’argent par les entreprises multinationales, qui s’activent dans le pétrole et le gaz, ont été abordées. Ceci, pour attirer l’attention des journalistes sur le fait que ces entreprises-là peuvent offrir des financements occultes au pouvoir comme à l’opposition, en perspective de la présidentielle ».
 
Cheikh Moussa SARR
Dakarposte.com

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Rassemblement illicite : fortune diverse pour les « Khalifistes » à la barre

23/01/2019

« La carte électorale arrêtée à moins de 30 jours avant le scrutin, le fichier électoral sera remis au plus tard le 8 février » (Bernard Casimir Cissé, DGE)

23/01/2019

Rts : rétrogradé au rang de simple journaliste débutant, Abdoulaye Fofana Seck porte plainte contre Racine Talla

23/01/2019

URGENT -Le leader du Mouvement Guindi Askanwi, Fallou Ndiaye, reçoit des menaces de mort

23/01/2019

Industrie du tabac: Philip Morris accusée de tricherie au Sénégal et en Afrique

23/01/2019

Vidéo exclusive : Comment l'Islam a changé radicalement la vie de l'ancien artiste Abdou Ndiaye :" Yalla moma dieulé ci dikam yobouma ci..."

23/01/2019

Arrêtés par la Dic: les lourdes charges que la police a retenues contre ces partisans de Khalifa Sall

23/01/2019

Soutien à la présidentielle de 2019 : Serigne Fallou Fall Mbaor écrit à Me Abdoulaye Wade

23/01/2019

Les voisins de la RD Congo divisés par l’élection de Félix Tshisekedi

22/01/2019

SERIGNE SOUHAÏBOU MBACKÉ GRONDE : ' Me Madické Niang ne doit plus aucun mandat à Wade... Des gens veulent qu'ils ne s'entendent pas et manipulent... Wade m'a pourtant dit "

22/01/2019