CAN 2019: Koulibaly, une absence qui fait mal au Sénégal

Il est le seul joueur qui manquera la finale de la CAN 2019 pour cause de suspension. Kalidou Koulibaly, roc de la défense du Sénégal, ne sera pas sur le terrain vendredi 19 juillet face à l’Algérie. Une absence préjudiciable aux Lions, mais le joueur de Naples sera présent moralement pour ses coéquipiers.

ACTUALITÉ


La promesse ne sera pas complètement tenue, en tout cas pas cette année. Dans la foulée de la victoire du Sénégal face à la Tunisie en demi-finale de la CAN 2019 (1-0 a.p), Aliou Cissé, sélectionneur des Lions, s’est confié, en conférence de presse, sur ce qu’il a assuré à ses joueurs en 2015, peu après avoir succédé à Alain Giresse : « J’avais promis deux choses à mes joueurs : les ramener à la Coupe du monde et en finale de la Coupe d’Afrique. Je l’ai promis à (Kalidou) Koulibaly pour qu’il vienne jouer avec nous. »

Oui, le défenseur a répondu à l’appel du nouveau sélectionneur quand celui-ci l’a convoqué et aligné pour la première fois, le 5 septembre 2015, lors d’un match éliminatoire de la CAN 2017 face à la Namibie.

Oui, le défenseur était présent en Russie pour la Coupe du monde 2018, la première du Sénégal depuis celle de 2002, quand Aliou Cissé était alors joueur et capitaine.

Mais non, Kalidou Koulibaly ne jouera pas la finale de la Coupe d’Afrique des nations 2019. Le Sénégal oui, mais pas lui ; il sera suspendu, vendredi 19 juillet au Caire, pour le grand rendez-vous face à l’Algérie.

Maudite main fatale

Lors des demi-finales qui se sont jouées le 14 juillet, six joueurs parmi les futurs finalistes étaient sous la menace d’une suspension en cas de nouveau carton jaune : les Algériens Ramy Bensebaïni, Adlane Guedioura et Ismaël Bennacer, et les Sénégalais Papa N’Diaye, Sadio Mané et Kalidou Koulibaly. Les cinq premiers sont passés entre les mailles du filet. Pas le n°3 des Lions de la Teranga, seul joueur avec N’Diaye à avoir joué l’intégralité des matches du Sénégal dans cette CAN.

On jouait la 73e minute de la demi-finale face aux Aigles de Carthage et le score était alors toujours de 0-0. A l’entrée de la surface de réparation, Ferjani Sassi décidait de tenter sa chance. Kalidou Koulibaly se jetait pour contrer cette frappe. Malheureusement, c’est du bras que le colosse sénégalais (1,95m pour 89 kilos) a repoussé la tentative du Tunisien. Verdict : penalty (que Sassi ratera quelques instants plus tard) et carton jaune pour le Sénégalais.


En huitièmes de finale, face à l’Ouganda, Kalidou Koulibaly avait déjà été averti pour un tacle trop viril dans les pieds d’Emmanuel Okwi. La règle est ainsi faite : deux cartons jaunes récoltés en trois matches entraînent une suspension pour la rencontre suivante. Le défenseur ne sera donc pas là pour affronter l’Algérie le 19 juillet dans la capitale égyptienne.

La même mésaventure (une suspension liée à l’accumulation de cartons jaunes) est arrivée à d’autres joueurs, comme l’Allemand Michaël Ballack, suspendu pour la finale de la Coupe du monde 2002, le Tchèque Pavel Nedved, suspendu pour la finale de la Ligue des champions 2003, l’Espagnol Xabi Alonso, suspendu pour la finale de la Ligue des champions 2014…

« Aux côtés de mes frères pour écrire l’histoire »

Sur les réseaux sociaux, Kalidou Koulibaly s’est exprimé. Evidemment, manquer cette finale de CAN, la deuxième de l’histoire du Sénégal, est une déchirure pour lui. Mais le défenseur prône avant tout l’unité de tout son pays derrière les Lions : « C’est une finale qui donne de la joie à un peuple entier et nous en sommes fiers. Cela me fait mal de ne pas pouvoir y jouer. Mais je serai aux côtés de mes frères pour écrire l’histoire : allez les Lions. »


International depuis l’âge de 24 ans, le natif de Saint-Dié-des-Vosges (Vosges) s’est très vite érigé comme un homme de base de la sélection d’Aliou Cissé, en même temps qu’il se révélait saison après saison comme l’un des meilleurs défenseurs du monde avec Naples en Italie. D’après les comptes du site Transfermarkt, Koulibaly n’a manqué que quatre matches internationaux depuis sa première sélection (et quatre matches sans importance – des amicaux ou des matches sans enjeu – durant lesquels il est resté sur le banc). En 36 capes, il n’a cédé sa place en cours de rencontre qu’à trois reprises seulement.

C’est dire s’il est indispensable et si son absence pour la finale risque de peser lourd dans le sort du match. La Fédération sénégalaise de football (FSF) a, d’après le journal national Record, déposé un recours auprès de la Confédération africaine de football (CAF) pour tenter de faire annuler le carton jaune reçu par Kalidou Koulibaly face à la Tunisie, en avançant notamment l’argument que sa main n’était pas intentionnelle et que son bras n’était pas décollé du corps. Une demande restée vaine.

Salif Sané en pole

La CAF n'ayant pas changé pas d’avis, Aliou Cissé n’aura pas le choix et devra recomposer son onze. Koulibaly suspendu, la logique voudrait que la charnière centrale soit composée du capitaine Cheikhou Kouyaté et de Salif Sané. Le joueur de Schalke 04 avait d’ailleurs débuté cette CAN face à la Tanzanie en accompagnant Kalidou Koulibaly dans l’axe, mais il dut sortir après une vingtaine de minutes de jeu seulement, victime d’une entorse de la cheville gauche. Son indisponibilité a relancé Kouyaté et Sané, une fois rétabli, n’est réapparu que brièvement en quarts face au Bénin quand il est entré en jeu au milieu de terrain à la place d’Idrissa Gueye à la 89e minute, puis un peu plus longuement en demies quand il a remplacé son coéquipier Papa « Badou » N’Diaye à la 81e minute.


Tout porte à croire que la suspension de Kalidou Koulibaly permettra à Salif Sané de retrouver une place de titulaire. Même si, dans la tête des Lions de la Téranga, « Kouli » sera bien présent. « Il est vital dans cette équipe. C’est un joueur qui donne beaucoup. Nous jouerons également pour lui », a assuré Papa « Badou » N’Diaye.






rfi

CAN 2019: Koulibaly, une absence qui fait mal au Sénégal
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :



Publicité


Enquêtes et révélations

​Drame à Tivaoune : Un camion écrase une fillette de 4 ans

24/08/2019

Redressement: le Fisc ne lâche pas Me Ciré Clédor Ly

24/08/2019

Liverpool : Jamie Carragher préoccupé par le manque de repos de Sadio Mané

24/08/2019

Un G7 potentiellement explosif s'ouvre à Biarritz

24/08/2019

Crise au sein du Pds : « Nous avons la légalité (...) nous ne pouvons pas reculer et nous allons nous organiser » (Oumar Sarr)

24/08/2019

KAFFRINE : NÉNÉ FATOUMATA TALL APPELLE LES JEUNES À S’OUVRIR AUX MÉCANISMES DE FINANCEMENT

24/08/2019

AMATH DANSOKHO, UN "COMBATTANT DE LA LIBERTÉ’’ ET UN "SERVITEUR DE LA RÉPUBLIQUE’’, DIT MACKY SALL

24/08/2019

Hommage À Amath DANSOKHO : Les Acteurs Politiques Unanimes

24/08/2019

NOYADE: Mort tragique de deux jeunes filles à Saly

23/08/2019

Feu Amath Dansokho va désormais se reposer à Saint Louis !

24/08/2019