Dakarposte.com - Le site des scoops

Candidat à la succession de Khalifa: Banda Diop avoue " J'ai été reçu par Macky Sall mais..."

ACTUALITÉ

Candidat à la succession de Khalifa: Banda Diop avoue " J'ai été reçu par Macky Sall mais..."
 

‘Khalifa sait que j’ai été reçu par Macky’’

 

«Le chef de l’Etat est la clé de voûte des institutions. C’est toujours un honneur d’être dans les tablettes du chef de l’Etat. Parce que c’est la première autorité du pays. Mais surtout ce que je voudrais préciser c’est que le temps est témoin. Toutes les fois que j’ai rencontré le chef de l’Etat, dès que je sors je vais rencontrer Khalifa Sall  pour lui dire que j’ai été reçu. Maintenant je resterai toujours républicain et toujours garder le secret de mes audiences avec les autorités de la République. Khalifa Sall a été effectivement au courant que j’ai été reçu par le chef de l’Etat  (…) Je conforte ma posture à ‘‘Taxawu Dakar’’. Je sollicite ‘‘Taxawu  Dakar’’ pour porter cette candidature. Je peux affirmer que je ne suis le candidat d’aucun autre groupe.

 

‘‘Mes relations avec Khalifa’’

 

«Les relations qui me lient à Khalifa sont des relations de militants. Nous sommes des militants d’égale dignité. Et en dehors de cette posture, Khalifa a toujours été une figure emblématique de ‘‘Taxawu Dakar’’, il a été le mentor de ‘’Taxawu Dakar’’. Ma posture est que j’ai l’ambition de diriger la Ville de Dakar. Je l’ai dévoilé et tout le monde sait que Banda Diop veut être candidat. Khalifa pour moi, est un symbole, un grand frère, un ami un camarade, quelqu’un avec qui j’aime échanger. Parce qu’in fine c’est un croyant.

 

‘‘Il aurait pu me dire, 'je ne veux pas que tu sois candidat’’

 

«Quand  j’ai eu l’ambition de diriger la Ville de Dakar, je l’ai mûri personnellement et je l’ai clamé haut et fort. Le deuxième élément c’est que je suis allé lui rendre visite. Effectivement autour de nos discussions, il y avait l’actualité de ‘ville’’, je lui ai dit que je faisais partie de ceux qui ont la prétention de le remplacer. En sortant, je lui ai tendu la main pour lui demander des prières. Mais, je ne lui ai pas demandé ce qu’il pense de ma candidature. Il aurait pu user de son droit d’aînesse pour me dire ‘‘je ne veux pas que tu sois candidat’’. J’estime qu’aujourd’hui, honnêtement, ça n’a pas été le cas.  Mais le français dit ‘‘qui ne dit rien consent’’.»


Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Rencontre du ministre de l'enseignement supérieur avec des délégations des universités de Ziguinchor et de Bambey: Dr Cheikh Oumar Anne assure et rassure

18/01/2020

Voici le communiqué du mouvement Nio Lank suite à l'attestation de plusieurs membres de ses membres

18/01/2020

Cheikh Oumar Hann: "Le Président ne cesse de positionner les enseignants du supérieur comme..."

18/01/2020

Malal Talla alias "Fou Malade" également arrêté

18/01/2020

URGENT- "Thiat" de "Y'en à marre" arrêté! (EXCLUSIVITÉ DAKARPOSTE)

18/01/2020

Décès de l’épouse de Aziz Ndiaye : Mame Bineta Dème sera inhumée demain à Tivaouane.

18/01/2020

​[Il YA 9 ANS, DANS LA RUE NAISSAIT YEN A MARRE]

18/01/2020

Voici le touchant témoignage de la défunte femme du promoteur Aziz Ndiaye sur son époux

18/01/2020

À Paris, des manifestants perturbent une sortie d'Emmanuel Macron au théâtre

18/01/2020

Coumba Kane acheminée par les éléments de la brigade de recherches de Touba : son audition va se poursuivre à Dakar

18/01/2020