Dakarposte.com - Le site des scoops


Dakarposte.com



Contentieux Barrick Gold-État du Sénégal : 350 millions de dollars de plus-value empochés par la société Canadienne avec de simples autorisations d’exploitation

Rédigé par Dakarposte le Lundi 3 Mai 2021 à 11:31

 
La société Barrick Gold est au centre de la polémique au Sénégal avec ce contentieux fiscal de 120 milliards qui l’oppose à l’Etat du Sénégal. Et dans sa livraison de ce jour « Confidentiel la lettre quotidienne » apporte une autre information sur la plus-value empochée par l’entreprise canadienne sur les terres sénégalaises et sans …avoir produit un seul gramme d’or. La publication de rappeler d’abord que Barrick a vendu la mine d’or du Sénégal Oriental, Massawa, qui avait une réserve de 2.6 millions d’onces exploitable, qu’elle avait déjà acheté à Randgold, sans qu’également cette dernière n’ait produit de l’or.  En réalité, dans cette affaire, l’État du Sénégal s’est laissé faire,  s’insurge CLQ qui écrit que de Randgold à Barrick, les compagnies minières ont gagné de l’argent sur de simples autorisations d’exploration d’or.  
 Autre réalité, de Randgold à Barrick, aucune des sociétés n’a voulu développer la mine, explique la même source qui assure que Randgold avait prévu de prendre une décision finale d’investissement si le cours de l’or montait. « Au finish, la suite est connue : ladite mine a été vendue après une autorisation du gouvernent du Sénégal à Jean Claude Mimran et compagnie ». Randgold selon CLQ enfin, a soutenu avoir dépensé 85 millions de dollars d’investissement au Sénégal pour des salaires, dépenses et autres charges d’exploration. « Même avec une telle somme dépensée, Barrick Gold qui a hérité des actifs de Randgold au Sénégal, a fait une bonne affaire en revendant ladite mine d’or à 430 millions de dollars, soit une plus-value de 350 millions de dollars », conclut le document.
Notez










Inscription à la newsletter











Vidéos & images