Dakarposte.com - Le site des scoops
Dakarposte.com

Coupe du Monde 2022 : le Sénégal n'a déjà plus le droit à l'erreur face au Qatar

Rédigé par Dakarposte le Jeudi 24 Novembre 2022 à 18:38

Après sa défaite sévère face aux Pays-Bas (0-2), le Sénégal n'a déjà plus le choix. Il faudra impérativement gagner face au Qatar pour rêver d'une qualification au prochain tour.


Sans Sadio Mané, le Sénégal était très attendu pour son entrée en lice dans la compétition face aux Pays-Bas. Un choc donc pour ce premier match qui a malheureusement vu les Lions s'incliner. Pourtant, les hommes d'Aliou Cissé avaient livré une prestation très aboutie avec un impact physique impressionnant et quelques occasions. Mais face à une équipe néerlandaise un peu en dessous, les individualités ont fait la différence. Les sorties sur blessure de Abdou Diallo et Cheikhou Kouyaté aussi. C'est finalement Gakpo (85e) et Klaassen (90e+9) qui ont trouvé la faille et ont donc douché les espoirs sénégalais. Avec cette défaite, le Sénégal n'a déjà plus le choix que de gagner son prochain match face au Qatar pour rester dans la course à la qualification.

En conférence de presse, le sélectionneur sénégalais a d'ailleurs expliqué que la défaite de lundi n'avait pas impacté la motivation du groupe. Le groupe vit bien malgré la défaite. «Il y a eu beaucoup d'enseignements dans cette défaite. Le Sénégal n'a pas été mauvais. On a tenu tête à l'une des meilleures équipes du monde actuellement, classée 8e sur le classement FIFA avec des joueurs de classe mondiale. (...) Les matchs que l'on a eus à jouer qui ont été à ce niveau d'intensité, de pression, d'importance et d'exigence nous ont permis d'acquérir une certaine expérience collective depuis sept ans que nous sommes là. À nous de nous concentrer», a-t-il lancé. Se concentrer justement, il le faudra pour tenter d'assurer face à une équipe largement à leur portée et qui n'a pas du tout rassuré lors de son match d'ouverture.

Le Sénégal pourra compter sur Diallo et peut-être Kouyaté
Mais voilà, le Qatar sera aussi dos au mur. Tout comme le Sénégal, un autre résultat qu'une victoire condamnerait Al-Annabi (Les Bordeaux en arabe) et il faudra donc se méfier comme l'a expliqué Aliou Cissé. «C'est un match très important pour les deux équipes. Dans des compétitions de ce niveau, à partir du moment où vous perdez votre premier match, vous êtes forcément dos au mur. (...) Le football, c'est des victoires, des nuls et des défaites. Depuis que je suis là, on a eu la chance de débuter toutes nos compétitions en gagnant le premier match. Certains d’entre vous me l’ont rappelé. En Russie, on a gagné notre premier match, la suite, vous la connaissez, a-t-il rappelé avant d'enchaîner. Aujourd’hui, je peux comprendre que certains doutent de nous, mais ce qui est important, c'est que l’ensemble des joueurs que je dirige ont envie de continuer d’écrire leur histoire, l’écrire pour nos supporters sénégalais. Continuez à croire et à prier pour l’équipe.»

Sur le papier, une victoire du Sénégal ne semble pas non plus mission impossible, surtout face à une faible équipe du Qatar qui connaît sa première participation au Mondial. L'effectif sénégalais est largement taillé pour battre sans trembler son adversaire du jour mais encore une fois, la Coupe du Monde est pleine de surprise. Mais Aliou Cissé devrait pouvoir compter sur le retour Kouyaté, sorti sur blessure au premier match et qui avait été précieux face aux Pays-Bas mais aussi Abdou Diallo. «Abdou Diallo a repris les entraînements hier. Il se sent très bien. On a espoir que Cheikhou Kouyaté aussi sera prêt … Ballo-Touré a repris la course, mais il sera indisponible pour ce match.» Malgré les quelques incertitudes, le Sénégal n'a pas le choix. Une victoire pour continuer d'y croire ou bien une contre-performance qui enterrerait quasi-définitivement les espoirs de tout un peuple.


















Footmercato
Notez


Inscription à la newsletter











Vidéos & images