Dakarposte.com - Le site des scoops

Disparition de Maëlys: le short introuvable qui intrigue les enquêteurs

International

Disparition de Maëlys: le short introuvable qui intrigue les enquêteurs

L'enquête progresse et l'étau se resserre autour du suspect de 34 ans, placé en détention et mis en examen pour "enlèvement et séquestration ou détention arbitraire de mineur de 15 ans". Ses déclarations et la disparition d'un short qu'il portait le soir de la disparition de Maëlys intriguent les enquêteurs, entre autres.

Placé en détention dimanche quelques heures seulement après la fin de sa garde-à-vue, le principal suspect peine à convaincre les enquêteurs de son innocence. La faute notamment à des déclarations  changeantes au fil des interrogatoires, aux analyses ADN relevées dans son véhicule et désormais à la disparition d'un short qu'il portait lors de la fête de mariage. 

Trace ADN retrouvée
Cet ancien militaire maître-chien avait confié dans un premier temps "avoir croisé et échangé un mot avec elle (NDLR : Maëlys) comme ont pu le faire les autres personnes présentes à cette soirée, mais sans plus", selon des propos rapportés par son avocat. Avant de reconnaître que la petite fille était bel et bien montée à bord son véhicule, confronté à la découverte d'une trace ADN appartenant à Maëlys sur le tableau de bord de l'Audi A3. 

Short introuvable
Autre élément troublant, le short qu'il portait lors de la soirée demeure introuvable. L'homme affirme s'être absenté un moment pour se rendre chez lui et se changer, son short étant marqué par une tache de vin rouge.  "Au moment où il s'est changé, il a constaté que ce short était relativement détérioré (...) et indique l'avoir jeté", avance son avocat. Le vêtement en question n'a pas été retrouvé. 

Le laps de temps durant lequel le suspect s'est absenté correspond au moment de la disparition de Maëlys. 

Voiture lavée
Sa voiture a été lavée le lendemain du mariage, mais le suspect indique qu'il était censé la vendre. Une version corroborée par l'acheteur potentiel. 

L'homme est connu de la justice pour des infractions de droit commun.


Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Coronavirus : 849 morts en Espagne en...24h

31/03/2020

Coronavirus - Mauvaise qualité des repas : Un patient hospitalisé à Diamniadio lance son cri du cœur.

31/03/2020

Les Sénégalais bloqués au Maroc renouvellent leur cri du cœur : « Nous sommes retenus ici alors que des Marocains continuent d'aller au Sénégal »

31/03/2020

Coronavirus / Rebondissements dans l'affaire du cinquième cas mauritanien : Il avait un chauffeur sénégalais...

31/03/2020

Covid-19 : Cse, Teyliom et Free Sénégal font un don de 450 millions fcfa au ministère de la santé

31/03/2020

Affaire "docteur" Samba : Le principal complice tombe, des infirmiers face à la SU aujourd'hui

31/03/2020

Abdoul Mbaye : «Pourquoi je ne suis pas allé au Palais»

31/03/2020

Couvre-feu : Talla Sylla "déchire" les autorisations de circuler

31/03/2020

Covid-19 au Sénégal : 13 nouveaux cas positifs

31/03/2020

Médina : Un immeuble mis en quarantaine après la détection d'un cas positif au coronavirus, le maire Bamba Fall sur place

30/03/2020