Farba Ngom se défoule sur Idrissa Seck et Ousmane Sonko

ACTUALITÉ

Farba Ngom se défoule sur Idrissa Seck et Ousmane Sonko

L’avenue Cheikh Ahmadou Bamba a refusé du monde samedi dernier à l’occasion du meeting organisé par Farba Ngom, faisant en même temps office de rentrée politique pour son poulain Cheikh Tidiane Mbaye. Griots, chanteurs traditionnels, leaders politiques locaux, ministre de la République, entre autres personnalités, ont répondu à l’appel du maire d’Agnam. 

Celui- ci a profité de cette tribune pour descendre en flammes l’opposition notamment Idrissa Seck qui ne cesse de vouer aux gémonies Macky Sall. Faisant allusion au leader de Rewmi, Farba Ndgom a ainsi estimé qu’au regard du bilan du chef de l’Etat, « il ne sert à rien de polémiquer avec des vestiges politiques d’un autre âge, des politiciens paresseux aux intérêts inavoués et dont les cœurs ne peuvent supporter les réussites du Président Sall aux côtés des populations du Sénégal ». 

Il affirme que le « bilan de Macky Sall suffit largement comme réponse au Pacha de Saint-James, imbu de sa personne, pour qui tout dans la vie se résume à l’argent ». La preuve, dit-il, depuis qu’il demande au Sénégalais leurs suffrages, son score ne cesse de dégringoler. « Preuve de son rejet par le peuple qui n’a que trop souffert de ses coups bas et qui ne lui accorde plus aucun crédit », a-t-il indiqué. 

Farba Ngom estime que le président du Rewmi perd son temps et son argent, en achetant des véhicules de marque pour sillonner l’intérieur du pays. « Il pense que ce sont les tournées à l’intérieur du pays avec des discours grandiloquents et des récitations de versets coraniques qui vont lui donner le pouvoir. Qu’il se détrompe ; cela ne nous empêchera pas de rempiler en 2019. Les Sénégalais ne voteront pas pour lui », a-t-il déclaré. 

Toujours selon le griot de Macky Sall, "le bilan du chef de l’Etat doit également servir de réponse à tous ces nains politiques dont le plus malheureux (Ndlr : Ousmane Sonko), a été récemment pris en flagrant délit de mensonge sur des millions imaginaires à verser aux députés". « Son stratagème a été mis à nu en plein jour à l’Assemblée par le président Niasse », a-t-il tonné. Non sans s’interroger si sérieusement dans ce Sénégal de 2018, « on devrait se référer à la ‘’moralomanie’’ de ces gens de l’opposition, dont les idées revanchardes sont éloignées de l’expérience présente ». 






L’As
 
 

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Le monde inquiet face aux incendies en Amazonie

23/08/2019

Scandale du Pétrole et du Gaz: Baba Aïdara va publier une nouvelle vidéo explosive

23/08/2019

DÉCÈS DE L’IMAM RATIB DE POPENGUINE, EL HADJI ALIOU CISS

23/08/2019

Les graves révélations des élèves et étudiants libéraux: "Karim Wade a refusé la proposition d'Oumar Sarr d'entrer dans le gouvernement de Macky Sall (...) Amadou SALL ,Babacar GAYE et Oumar Sarr ont voulu faire partir Wade avant l'heure (...)

23/08/2019

YEUMBEUL: Il s’en prend vertement à son marabout qui a épousé son ex-femme

23/08/2019

Crei : Enquêtes préliminaires sur Madické Niang, Samuel Sarr et Ousmane Ngom bouclées

23/08/2019

Dealer corrupteur

23/08/2019

NÉNÉ FATOUMATA TALL INVITE LES JEUNES À S’INVESTIR DANS LA LUTTE CONTRE LA DÉFORESTATION

23/08/2019

Offense au chef de l’état : Adama gaye entendu dans le fond jeudi prochain

23/08/2019

BAGARRE AVEC UN DISCIPLE DE SERIGNE SALIOU THIOUNE DEVANT LA RÉSIDENCE DU DÉFUNT GUIDE À MBORO PLAGE : 6 « Thiantacounes », proches de Sokhna Aïda Diallo, arrêtés...

23/08/2019