Dakarposte.com - Le site des scoops

HLM – Fronde contre le maire : Des conseillers attaquent la gestion de Ababacar Sadikh Seck

Le maire des Hlm est accusé de mauvaise gestion par un collectif de 13 conseillers municipaux, sur les 56 que compte la mairie. Ils parlent de «nébuleuse» dans la gestion des fonds du Covid-19 alloués par le Conseil municipal. D’autres accusations pèsent sur Ababacar Sadikh Seck. Il s’agit de suspicions de contrats fictifs, l’octroi d’un espace à un promoteur pour la construction d’un centre commercial, sans délibération du Conseil municipal, entre autres.

ACTUALITÉ

Le maire de la commune des Hlm fait face à une fronde. Treize conseillers municipaux sur 56 que compte la mairie ont formé un collectif pour dénoncer la gestion de Ababacar Sadikh Seck. Ils sont issus des partis de l’opposition, Rewmi, Pastef, Ld/debout, Taxaw Sénégal, République des valeurs. Ces opposants dénoncent une masse salariale très élevée, nourrissent des suspicions sur de contrats fictifs. Le maire, membre de l’Alliance des forces de progrès (Afp), appartenant à la mouvance présidentielle, est également accusé d’avoir octroyé un espace à un promoteur pour la construction d’un centre commercial sans délibération du Conseil municipal. Ces frondeurs parlent aussi d’une exploitation de certaines poches de parcelles de terrains situées au Parc à mazout, dont «l’objectif est la commercialisation de cantines». Ces derniers pointent du doigt la gestion du Covid 19 par le maire et ses collaborateurs.
D’après le collectif, pour ac­compagner les populations face à la pandémie, un montant de 220 millions de francs Cfa a été attribué mais, dit-il, la répartition laisse des doutes. «Pour preuve, nous avons noté la budgétisation des subventions allouées au poste de santé et au centre de santé des Hlm pour un montant de 15 millions de francs Cfa alors que ces structures de santé n’ont rien reçu depuis deux ans», grognent-ils. Ces derniers fustigent le fait aussi qu’une partie des habitants de la commune, qui détient de bons, peine à recevoir son dû. Et selon Daouda Ndoye de la République des valeurs, il y a une défaillance dans la distribution des subventions allouées aux associations sportives et culturelles (Asc), aux poste et centre de santé. Il révèle dans le même sillage «l’affectation de tout le budget de fonctionnement de la mairie. Depuis 2014, le maire n’a pas effectué d’investissement», a affirmé Daouda Ndoye.
Par ailleurs, les membres du collectif ont précisé qu’il n’y a aucun calcul politicien derrière leur engagement car, disent-ils, depuis au moins 3 ans, ils dénoncent l’occupation de l’espace public, autorisée par l’édile de la commune. «Il n’y a pas de moments propices pour critiquer une mauvaise gouvernance», se défend le coordonnateur, Samba Ndiaye. Il a rappelé que ses camarades et lui avaient dénoncé le maire devant l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac).



















Le Quotidien
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Violent accident à Touba : Un mort et plusieurs blessés

21/10/2020

Gambie : Le ferry à l’arrêt pour un mois

21/10/2020

Présidentielle Guinée Conakry : La Ceni livre les premières tendances.

21/10/2020

Ligue des Champions : Manchester United réalise le hold-up face au PSG (2-1)

21/10/2020

Ligue des champions / 1ère journée : Gana Guèye, Krépin et Demba Ba en piste, Édouard Mendy et Gomis en ballotage dans les buts…

21/10/2020

Guinée : Le Camp de Cellou Dalein Diallo réaffirme sa victoire après le dépouillement de 70% des PV

21/10/2020

Cellou Dalein Diallo : « Ils ont donné la victoire à Alpha »

21/10/2020

Cellou Dalein Diallo réagit : « Je crois qu’ils ont donné la victoire à Alpha »

21/10/2020

GUINEE/PRESIDENTIELLE La Céni publie les résultats de quatre circonscriptions

21/10/2020

Cellou Dalein Diallo bloqué chez lui

20/10/2020