Invalidation de la candidature de Karim Wade : Oumar Sarr tire sur le Conseil constitutionnel et annonce des réponses judiciaires et politiques

Le Conseil constitutionnel a provisoirement invalidé les candidatures de Khalifa Sall et de Karim Wade en perspective de la présidentielle de février prochain. Une mesure dont les motivations ne convainquent pas leurs mandataires qui se sont signalés sur les lieux dès l'annonce de la publication de la liste provisoire des candidats ce lundi 14 janvier. Les deux candidats ont été rattrapés par leurs démêlés avec la justice et se sont vu refusés par le Conseil constitutionnel leur droits civiques.
Oumar Sarr qui représente Karim Wade ne s'attendait pas à une décision autre que celle à laquelle ils ont eu droit ce matin. Pour le secrétaire général adjoint du Parti démocratique sénégalais, le Conseil constitutionnel agit sous le diktat de Macky Sall. Il assure au micro de Dakaractu qu’une réponse judiciaire et politique sera apportée au Conseil constitutionnel.

ACTUALITÉ



Nouveau commentaire :



Publicité


Enquêtes et révélations

Ce qui n’a pas été dit sur la bagarre chez les thiantacounes

24/08/2019

Macky Sall sur RFI: «Nos préoccupations seront prises en compte [au G7]»

24/08/2019

Macky Sall se prononce sur la grâce annoncée de Khalifa Sall : " Le jour où j’en aurai la volonté ou le désir, je le ferai "

24/08/2019

​Drame à Tivaoune : Un camion écrase une fillette de 4 ans

24/08/2019

Redressement: le Fisc ne lâche pas Me Ciré Clédor Ly

24/08/2019

Liverpool : Jamie Carragher préoccupé par le manque de repos de Sadio Mané

24/08/2019

Un G7 potentiellement explosif s'ouvre à Biarritz

24/08/2019

Crise au sein du Pds : « Nous avons la légalité (...) nous ne pouvons pas reculer et nous allons nous organiser » (Oumar Sarr)

24/08/2019

KAFFRINE : NÉNÉ FATOUMATA TALL APPELLE LES JEUNES À S’OUVRIR AUX MÉCANISMES DE FINANCEMENT

24/08/2019

AMATH DANSOKHO, UN "COMBATTANT DE LA LIBERTÉ’’ ET UN "SERVITEUR DE LA RÉPUBLIQUE’’, DIT MACKY SALL

24/08/2019