Dakarposte.com - Le site des scoops

L'EI commence à évacuer la frontière libano-syrienne

Lundi 28 Août 2017 - 23:00
International

L'EI commence à évacuer la frontière libano-syrienne

Les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont commencé lundi à évacuer la frontière libano-syrienne, en vertu d'un accord inédit qui mettra fin à leur présence dans ce secteur où ils étaient implantés depuis trois ans, selon la télévision d'Etat syrienne et le Hezbollah.

Cette évacuation intervient après une semaine de combats entre djihadistes et armée libanaise du côté libanais de la frontière, et djihadistes, Hezbollah chiite et armée syrienne du côté syrien.

En vertu de l'accord conclu entre les parties, quelque centaines de djihadistes et leurs familles, implantés des deux côtés de la frontière, doivent se diriger à bord de bus de l'ouest syrien vers Deir Ezzor (est), seule province syrienne encore sous contrôle de l'EI.

En début de soirée, le Hezbollah et la télévision d'Etat syrienne ont annoncé que "les bus transportant les combattants de l'EI sont partis de la région (syrienne) de Qara, dans le Qalamoun ouest, en direction de la ville de Boukamal dans la province de Deir Ezzor".

Le Hezbollah a également annoncé que "les combattants de l'EI ne se trouvent plus" dans l'est du Liban frontalier de la Syrie.

Mais l'armée libanaise n'a pas confirmé cette dernière information. 

Plus tôt, une source au sein de l'armée libanaise avait indiqué qu'aucun convoi ne partira avant que des tests ADN ne soient effectués sur des restes retrouvés ce weekend dans l'est du Liban et qui pourraient être ceux de huit soldats libanais kidnappés par l'EI en 2014.

L'armée libanaise a lancé le 19 août une offensive contre l'EI dans deux régions montagneuses connues sous le nom de Jouroud Ras Baalbeck et Jouroud al-Qaa.

Elle avait annoncé mardi avoir pris le contrôle de la plus grande partie du territoire tenu par les djihadistes. Six soldats libanais ont été tués par des mines depuis le début de cette campagne.

Dans le même temps, le Hezbollah menait parallèlement une offensive pour déloger l'organisation djihadiste du côté syrien de la frontière.

Ce weekend, l'armée libanaise et le Hezbollah ont annoncé un cessez-le-feu de part et d'autre de la frontière après l'accord d'évacuation.

La guerre qui ravage la Syrie voisine a débordé sur le Liban, où l'EI a revendiqué plusieurs attaques meurtrières, combattu l'armée et le mouvement chiite Hezbollah et pris pied en 2014 dans les régions montagneuses de l'est.


Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Burundi : Évariste Ndayishimiye déclaré vainqueur de l'élection présidentielle

26/05/2020

Covid-19 : l'OMS suspend les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine

26/05/2020

Le Sénégal enregistre son trente-sixième décès lié au coronavirus

26/05/2020

Me Ousmane Sèye: "Dès demain, je saisirai le Procureur de la République"

26/05/2020

Yakham Codou Ndendé Mbaye réplique aux attaques de Pastef

26/05/2020

Le jeune Adama Bèye vient en aide le personnel de l’hôpital Fann

25/05/2020

L'Oms suspend temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine

25/05/2020

SÉDHIOU : BAISSE DU CHIFFRE D’AFFAIRES DES COMMERÇANTS

25/05/2020

TRAITEMENT DE LA COVID 19 : LE CANNABIS PLUS EFFICACE QUE LA CHLOROQUINE ?

25/05/2020

[VIDÉO]-PR RAOULT QUALIFIE DE FOIREUSE L’ÉTUDE SUR L’HYDROXYCHLOROQUINE

25/05/2020