Dakarposte.com - le site des scoops

L’épouse de l’imam Alioune Ndao écrit à Marième Faye

Jeudi 1 Février 2018
ACTUALITÉ


Son mari emprisonné depuis trois ans et jugé en ce moment pour terrorisme présumé avec une trentaine d'autres personnes, l’épouse de l’imam Alioune Ndao a pris sa plume pour dire sa peine. Aïssatou Ndao, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a adressé une lettre à la première dame, Marième Faye. Pour sensibiliser la «sœur, épouse et mère de famille» sur l’«amertume et (la) désolation d’une femme privée de son époux et d’une mère de famille qui passe la nuit à la belle étoile avec sa petite progéniture orpheline de pape depuis 2015».
Aussi, Aïssatou Ndao, qui habite à Kaolack où l’imam Ndao a été arrêté, a tenu à disculper son mari, qui «n’est pas un terroriste et (qui) ne le sera jamais». «Imam Ndao est un musulman exemplaire dont l’unique mission est de vulgariser les enseignements du Prophète PSL, décrit-il. Nous militons pour un islam de paix, de cohésion et d’entente sociale et c’est par ces valeurs que l’islam restera la religion universelle.»
«Votre mari a mis mon mari en prison…»
La lettre commence, selon Dakar Times qui l’a épluchée dans son édition de ce jeudi, par des prières pour la famille présidentielle et se conclut par des prières pour le Sénégal et toute la communauté musulmane.
Elle signale à la Première dame que les enfants de l’imam Ndao, «bien qu’inconscients de la situation que traverse leur père et des accusations calomnieuses portées contre lui, ne cessent de s’interroger sur son absence inhabituelle».
Une «absence inhabituelle» qu’Aïssatou Ndao impute au chef de l’État : «Marième Faye Sall, votre époux a mis en prison mon mari, le papa de mes enfants abandonnés à eux-mêmes.»
Au passage, l’auteur de la correspondance met en garde la Première dame : «Une personne en pleine mer ne doit pas se moquer de quelqu’un qui se noie. Et la vie est pleine de surprises qui peuvent jaillir de nulle part.»
 
Auteur: Seneweb 


1.Posté par Baye Issa le 01/02/2018 09:01 (depuis mobile)
Arrêtez de dire que le président a emprisonné, cela n'est pas vrai et ne sera jamais vrai. Il faut avoir un comportement exemplaire pour éviter d'avoir maille à partir avec la justice, qui est seule habilitée à juger et co damner.

Nouveau commentaire :


Publicité

Enquêtes et révélations

123 migrants sénégalais échouent sur une plage marocaine

15/08/2018

UCAD : les étudiants se souviennent de Bassirou Faye

15/08/2018

États-Unis : plus de 300 prêtres catholiques accusés de pédophilie en Pennsylvanie

15/08/2018

Les vérités de Paco Jackson: "Macky ne doit pas dormir sur ses lauriers (...) Tanor, comme Niass etc...doivent mouiller le maillot (...)"

14/08/2018

Thérèse Faye recadre Abc

14/08/2018

El hadji Hamidou Kassé : " Il y a un seul fichier. Et l'opposition le sait"

14/08/2018

Présidentielle 2019 : Atépa va se prononcer ce vendredi

14/08/2018

Alioune Badara Cissé rencontre Idrissa Seck

14/08/2018

Accident : 5 morts et 9 blessés à Khombole

14/08/2018

La présidence devenue une pompe à fric

14/08/2018