Dakarposte.com - Le site des scoops
Dakarposte.com

La marche de Wade et la fermeté de l’Etat

Rédigé par Dakarposte le Vendredi 21 Juillet 2017 à 13:31

La marche de Wade et la fermeté de l’Etat
«Wax Waxeet Wade» veut marcher mardi prochain, à partir de 14 heures entre la Place de l’Indépendance et la Place Washington, siège du ministère de l’Intérieur. Une manifestation qui n’a aucune chance de se tenir. Parce que c’est 3W lui même qui en a interdit toute possibilité depuis… le 20 juillet 2011.

Eh oui, alors qu’il était président de la République, Wade-Père avait autorisé son ministre de l’Intérieur d’alors, Me Ousmane Ngom à signer un arrêté interdisant toute manifestation, de quelque nature qu’elle soit, dans le quartier du Plateau, au centre-ville de Ndakaaru. C’était pour museler son opposition d’alors. 

Mais voilà que 6 ans après, presque jour pour jour, l’arrêté Ngom se trouve en travers du chemin de 3W. Et ça, il est évident que l’actuel ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, le «Baye Fall» de SMS, A2D ne va pas manquer de le rappeler au père de Rimka.
Sûrement qu’A2D se fera le malin plaisir de faire savoir à 3W, via son bras administratif, le Préfet de Ndakaaru, qu’il ne peut pas tenir de rassemblement mardi à la Place de l’Indépendance, ni même à la Place Washington. Surtout pas en cette période électorale où la tension est vive dans le pays. 

Et d’ailleurs, on a eu un avant goût de ce que sera la réponse des autorités à cette volonté de 3W d’investir les rues du centre-ville à travers les propos du ministère de l’Intérieur, hier, en marge de sa rencontre avec son homologue espagnol. A2D a prévenu que l’Etat «va prendre les dispositions qu’il faut pour ça. De tout façon, chacun peut faire ce qu’il veut. 

Mais je rappelle tout simplement que nous sommes là pour garantir la sécurité des biens et des personnes et que nous n’accepterons en aucune façon des débordements de quelque nature que ce soit». C’est court, clair, net et précis. N’est-ce pas ?
Surtout que le ministre a promis que le nécessaire sera fait pour juguler les violences électorales. Sur un autre registre, celui des cartes d’électeur qui constituent la pomme de discorde entre le pouvoir et l’opposition, le ministre a aussi dit  ce qu’il en pense. «En vérité, notre travail c’est de tout faire pour que chacun puisse disposer de sa carte.

N’oublions pas qu’on est dans un processus électoral, mais aussi nous produisons et mettons à la disposition des (Sunugaaliens) les cartes d’identité biométrique (…). Notre ambition, c’est de tout faire pour que chacun puisse disposer de ce document. J’en appelle à tous les (Sunugaaliens) de ne pas se lasser, il peut y avoir des déperditions de cartes, c’est vrai. Mais globalement, la situation devrait rentrer dans l’ordre d’ici le scrutin, si tout se passe bien», a expliqué A2D.
Dakarmatin.com
Notez


Inscription à la newsletter











Vidéos & images