Dakarposte.com - Le site des scoops

Mali : l’opposition rejette le projet de constitution

​Dakarmidi

International

Mali : l’opposition rejette le projet de constitution
L’assemblée nationale du Mali a adopté samedi à la majorité, la loi portant révision de la constitution du 25 février 1992. Parmi les députés présents, 111 ont voté pour ce projet de loi, 35 contre et aucune abstention.
L’opposition a rejeté le texte en votant contre. Docteur Oumar Mariko, députe de l’opposition, président du parti Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (Sadi) soutient que “l’élaboration d’une nouvelle constitution n’est pas une question technique, plutôt une question politique”.

Il affirme selon la BBc, que le gouvernement malien a renié sa propre copie. Pour avoir le projet d’une nouvelle constitution, le gouvernement “a payé un cabinet des constitutionnalistes français pour élaborer la nouvelle constitution du Mali”, dénonce le professeur.

Pour le docteur Mariko, l’Etat n’exerce aucune administration sur une importante partie du pays.
“Parler du référendum dans ces conditions, c’est vraiment aller à l’encontre de la loi fondamentale en cours”, détaille le professeur.
Selon lui, un référendum ne peut pas se tenir lorsqu’une grande partie du territoire échappe au contrôle administratif de l’Etat.

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Les images de la marche des Guinéens devant leur ambassade à Dakar

21/10/2020

Prix PADEV 2020: Birane Ndour, meilleur manager africain du secteur des médias

21/10/2020

Le plan de Macky Sall pour museler le Pds à Touba

21/10/2020

Après plusieurs mois de détention: Cheikh Gadiaga, malade, demande pardon à ses victimes et sollicite la clémence de la justice

21/10/2020

PRESIDENTIELLE EN GUINÉE : L’APPEL DE ALPHA CONDÉ

21/10/2020

POLICE : CES VOITURES À 90 MILLIONS QUI HEURTENT LES CONSCIENCES

21/10/2020

Ambassade de Guinée à Dakar : La police tire des lacrymogènes contre des manifestants.

21/10/2020

GUINEE: Les manifestants lynchent un policier

21/10/2020

SERIE DE MANIFESTATIONS DANS LE PAYS: Ça chauffe au Nigéria, au moins 18 morts

21/10/2020

MAGAL ET COVID-19 Touba s'en sort bien

21/10/2020