Municipales à Paris : Benjamin Griveaux investi par la République en Marche

L'ancien porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a été investi, mercredi, tête de liste par La République en Marche pour les municipales à Paris en mars 2020. Il était en compétition avec Cédric Villani et Hugues Renson.

ACTUALITÉ


Le verdict est tombé. La commission d'investiture de La République en marche (LREM) a investi mercredi 10 juillet l'ancien porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, tête de liste pour les municipales à Paris en mars.

Dans cette compétition interne tranchée par une commission nationale d'investiture (CNI), Benjamin Griveaux, réputé grand favori, affrontaient deux autres députés, Hugues Renson et le mathématicien Cédric Villani, qui a annoncé son échec peu avant les résultats officiels.

"Ce qui était annoncé de longue date est désormais acquis : il est clair que je n'obtiendrai pas d'investiture de l'appareil de LREM", avait déploré dans un tweet le récipiendaire de la médaille Fields.


Benjamin Griveaux le plus convaincant devant la commission

Les trois candidats avaient été entendus mardi par les commissaires de LREM.

"Lors de son audition, Benjamin Griveaux est celui qui a le plus convaincu", a indiqué la CNI dans un communiqué, en saluant "un diagnostic étoffé des attentes des Parisiens et Parisiennes, réalisé sur la base de rencontres et d'échanges avec plus de 1 000 personnes, conformément à l'ADN d'En marche et à ce que le mouvement attend de ses candidats".

"Il a ensuite détaillé sa méthode de co-construction de son projet pour Paris avec une vision ambitieuse incluant le Grand Paris. Il a montré à la CNI une compréhension et une grande maîtrise des sujets techniques et budgétaires relatifs à une ville de la taille de Paris. Son expérience passée d'élu local a aussi été décisive", a poursuivi cette commission composée de treize membres, dont l'ancien ministre socialiste Alain Richard et la députée Marie Guévenoux.

Ancien fidèle de Strauss-Khan

Ex-porte parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, 41 ans, avait très tôt fait part de ses ambitions municipales et s'était assuré la fidélité de l'appareil LREM parisien autant que celle d'une partie du gouvernement et de bon nombre de députés macronistes. Cet ancien Strauss-Kahnien avait participé à la création d'En marche ! dès 2015, puis avait été élu député de la cinquième circonscription de Paris en 2017.

Dix ans plus tôt, c'est sous les couleurs du Parti socialiste qu'il avait acquis une première expérience d'élu, municipal et cantonal, sur ses terres natales de Saône-et-Loire.

"Benjamin Griveaux a prouvé sa capacité à rassembler aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur du Mouvement", a encore considéré la CNI dans son communiqué, qui salue "son positionnement central, son approche pragmatique et ambitieuse de l'écologie et son projet pour Paris".
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

CAN-2019 : Alger en liesse après la victoire des Fennecs, tristesse à Dakar

20/07/2019

Annoncé mort , l'ex Premier Ministre Mohamed Dione se porte bien!

20/07/2019

Finale CAN 2019. Djamel Belmadi : « Moi, sans les joueurs je ne suis rien »

19/07/2019

Menaces contre la France : Guy Marius Sagna inculpé et placé sous mandat de dépôt

19/07/2019

Quelques jours après la mort de son Président Ousmane Tanor Dieng, le HCCT encore endeuillé...Cheikh Lô décède à Paris...

19/07/2019

Finale CAN 2019. 29 ans après, l’Algérie remonte sur le toit de l’Afrique après sa victoire face au Sénégal

19/07/2019

CAN 2019 : Ouverture du score improbable pour l'Algérie contre le Sénégal

19/07/2019

CAN-2019 : Mané ou Mahrez, deux stars mais un seul Pharaon d’Égypte

19/07/2019

​Le Sénégal au Cœur !

19/07/2019

Parti Socialiste: Ousmane Tanor Dieng a désigné son successeur, selon Macky Sall

19/07/2019