Dakarposte.com - Le site des scoops
Dakarposte.com

Sale temps pour la coalition Mpr/Les Serviteurs: Pape Djibril Fall accusé de n’avoir déboursé aucun rotin et apporté que 8.000 parrains sur les 30.000 promis

Rédigé par Dakarposte le Vendredi 5 Août 2022 à 11:02

Après les élections législatives du 31 juillet 2022, la coalition En Marche Pour la Renaissance du Sénégal (MPR/Les Serviteurs) est traversée par une crise profonde. En tout cas, Hamidou Thiaw, président de ce parti, locomotive de la coalition dont Pape Djibril Fall était la tête de liste nationale, se dit déçu par ce dernier, qui n’a en réalité déboursé aucun rotin, son seul apport ayant été 8.000 parrains sur les 30.000 promis, relate "L'As".


La page des opérations électorales étant tournée, l’heure est maintenant à la déception dans certaines coalitions. Cette déception n’est pas liée aux résultats, mais aux présumés coups donnés par des alliés. C’est le cas au niveau de la coalition En Marche Pour la Renaissance du Sénégal (MPR/Les Serviteurs), dont la tête de liste nationale est Pape Djibril Fall. Ce dernier est nommément pointé du doigt par Hamidou Thiaw, président du MPR, parti locomotive de la coalition, qui ne comptait en réalité que trois autres mouvements

Il s’agit du mouvement les Serviteurs de Pape Djibril Fall, Taxawu Liggey Kat yi de Khadim Sylla et le mouvement Diourbel Debout de Pape Thiam. Selon Hamidou Thiaw, la connexion avec Pape Djibril Fall a été établie par une connaissance, au moment où le MPR n’avait pas tous les parrainages requis. Il avait engrangé 24.000 parrains, ce qui était insuffisant pour la validation de la liste. Et dès que le contact a été noué avec Pape Djibril Fall, il raconte que ce dernier a déclaré qu’il ne s’investit pas dans la politique pour de l’argent, mais pour contribuer à changer les choses.

Et séance tenante, il a promis de mettre sur la table 30.000 à 50.000 parrains. « J’ai annoncé ma disposition à mettre sur la table 65 millions de FCfa et 5 véhicules. Pape Djibril Fall s’est engagé à débloquer 100 millions FCfa et à mettre à disposition un local équipé de 10 ordinateurs, pour les opérations de contrôle des parrainages. C’est ainsi que j’ai accepté de lui laisser la première place sur la liste des investis, pour prendre la troisième, non sans la précision qu’il fallait mettre en œuvre un certain nombre de critères pour les 8 places suivantes. Il fallait tenir compte du nombre de parrains apportés ou du montant débloqué pour accompagner la coalition ou même du nombre le poids électoral prouvé les dernières élections locales. Mais dès le départ, Pape Djibril Fall a commencé à manquer à ses engagements.

Il n’a jamais mis un local à disposition, encore moins des ordinateurs. Finalement, tout le travail de nettoyage a été fait dans mon bureau et celui de ma sœur. Et ensuite, il n’a eu que 12.000 parrains et après le nettoyage, il ne lui restait que 8.000 alors qu’il ne m’en restait que 18.000 sur les 24.000 collectés », souligne Hamidou Thiaw.

Après cet épisode, et après qu’une solution a été trouvé pour régler le problème des parrainages, Hamidou Thiaw affirme que ses alliés ont voulu insérer le terme Askan Wi dans l’appellation de la coalition, ce qu’il a catégoriquement refusé, allant même jusqu’à menacer de se retirer. C’est dans ce cadre qu’ils sont revenus à de meilleurs sentiments, en acceptant que le MPR soit mis en relief, avec la présence même de son logo. Selon lui, l’autre grande déception est venue quand il s’est agi de déposer la caution. Pape Djibril Fall qui prétendait pouvoir mettre sur la table 100 millions FCfa, n’a finalement sorti aucun rotin. Son seul apport à la coalition, c’est les 8.000 parrains, pour tout le reste, aucun de ses engagements n’a été respecté.

« Mais puisque le coup était déjà parti, je ne pouvais plus me retenir et j’ai signé un chèque de 15 millions FCfa pour la caution. Et dès que la liste a été validée, il a totalement disparu, pour faire cavalier seul, allant sur les plateaux de télévision pour se mettre en valeur. Pape Djibril Fall m’a profondément déçu. Au regard des positions qu’il a toujours défendues, je ne pouvais jamais imaginer qu’il adopte une telle posture », s’est-il désolé.

Il rappelle que le MPR est un jeune parti né en septembre 2020 et qui a commencé son processus de maillage du territoire national en janvier 2021. Ce qui a été marqué par l’installation de 9 bureaux régionaux sur les 14 régions que compte le pays. Lors des dernières élections locales, le parti est allé à la conquête des suffrages dans 3 collectivités territoriales que sont Notto Diobas où il est arrivé en deuxième position derrière la mouvance présidentielle, Vélingara où il est sorti quatrième et Sarré Coly Sarr où il s'est classé deuxième. Dès après les élections locales, la direction du parti a lancé son opération de collecte de parrains en direction des élections législatives.
Notez


Inscription à la newsletter











Vidéos & images