Dakarposte.com - Le site des scoops

Succession de Tanor : quel leader pour mener le Ps à bon port ?

Après le décès du Président du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) et Secrétaire général du Parti socialiste (Ps), les langues se délient et sa succession au sein de cette formation politique sont ouvertes. Aminata Mbengue tient pour le moment les rênes. Mais a-t-elle les épaules suffisamment larges pour conduire le Ps à bon port ?

ACTUALITÉ

«Le choix du successeur d’Ousmane Tanor Dieng, comme annoncé par Serigne Mbaye Thiam, est fait. C’est Aminata Mbengue Ndiaye. Dans ce cas, je pense qu’on va continuer dans cette logique d’être derrière la majorité et à ce niveau-là, le Parti socialiste risque de se fragmenter davantage», note le professeur Moussa Diaw.

Selon lui, Aminata Mbengue Ndiaye fait partie des proches. «Mais l’enjeu n’est pas seulement de choisir un successeur, l’enjeu c’est plutôt le choix d’une personnalité qui va réorganiser le Ps et en faire un parti concurrent qui va se positionner dans l’espace politique sénégalais pour la reconquête du pouvoir», note-t-il.

Il pense que si Aminata Mbengue Ndiaye succède Tanor, le Ps va s’inscrire dans une dynamique d’accompagner la coalition «Benno Bokk Yaakaar» qui ne va pas du tout dans le sens d’un grand parti bien structuré et qui maintenant a eu des divergences internes avec des leaders qui ont dû quitter notamment Aïssata Tall Sall.

A l’entendre parler, le Ps risque de traverser des situations difficiles dans un avenir proche.

«Avec cette disparition de Tanor, le Parti socialiste risque d’être confronté à d’énormes problèmes de succession, parce que la situation actuelle est très difficile, d’autant plus que les leaders remarqués au sein de ce parti s’en sont écartés pour des divergences internes et surtout pour des ambitions personnelles», prédit-il.

Le professeur Moussa Diaw pense que Khalifa Sall est le bon profil pour faire rebondir le Ps, car avec lui, il y a des possibilités de se retrouver et de donner une nouvelle force au Ps.

«Khalifa Sall constitue une alternative pour redynamiser le Ps et faire en sorte que les militants puissent avoir de l’espoir. Parmi les leaders du Ps, il est celui qui est en bonne posture. Si jamais il bénéficie d’une grâce, il peut constituer une grande personnalité qui pourrait jouer un rôle très important et  rassembler les socialistes afin de rebondir dans cette espace politique plombé depuis un certain temps», martèle Pr Moussa Diaw.






igfm
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :




Enquêtes et révélations

Contrat d'affermage de l'eau: l'Armp révèle les gros manquement de la Sde et de la Sones

05/12/2019

Arreté Devant Le Palais : Ce Vice De Procédure Qui Peut Sauver Guy Marius SAGNA

05/12/2019

Ousmane SONKO : « Pour Un Ouvrage De 354 Milliards, Eiffage Investit 65 Milliards Et Exploite Pour 30 Ans »

05/12/2019

Enseignement Supérieur : Les Professeurs En Grève Générale

05/12/2019

« L’héritage de Sidy Lamine Niass est jalousement préservé »

05/12/2019

Grève des agents de la SDE – Le Gouvernement « constate avec regret qu’ils campent sur leur position »

05/12/2019

Sonko – « J’apporte mon soutien à Domingos Simoes Pereira, candidat du PAIGC »

05/12/2019

Abdoulaye Wade : « Senghor m’avait proposé le poste de vice président»

05/12/2019

Mauritanie : Au moins 58 morts après le chavirement d’un bateau gambien

05/12/2019

L'État accuse la Sde de prendre en otage les Sénégalais

05/12/2019