Dakarposte.com - Le site des scoops
Dakarposte.com

Tambacounda: Issa Sadio Kanouté s’engage avec l’EPS pour une réelle émergence des populations.

Rédigé par Dakarposte le Lundi 10 Avril 2017 à 20:38

Le leader du parti Engagement pour le Progrès du Sénégal (Eps) est vraiment dépité par la situation que vivent les sénégalais surtout ceux vivant dans les zones rurales. En tournée à Tambacounda, sa ville natale, Issa Sadio Kanouté a dit rencontré des populations fatiguées et ahuries. Elles ne mangent plus à leur faim et ne voient pas le bout du tunnel. C’est pour cette raison, laisse-t-il entendre, sa formation ira aux élections législatives prochaines pour être le porte-voix des populations aujourd’hui meurtries et laissées à elles-mêmes.

Le parti engagement pour le progrès du Sénégal (Eps) ira aux élections législatives prochaines. Son patron l’a fait savoir aux militants de Tambacounda qu’il rencontrait dans le cadre d’une tournée qu’il dit entamer dans le pays. Issa Sadio Kanouté s’est dit outré et très frustré de la situation difficile que vivent les sénégalais sans que cela n’ébranle les tenants du pouvoir. Les populations des localités de Koutiaba, Fass Nguenth et autres villages environs dans le département de Koumpentoum rencontrées sont fatiguées, constate le patron de l’Eps. En marge d’une rencontre avec les militants qu’il a tenu dans sa maison familiale à Tambacounda commune après avoir été, dit-il, victime d’une interdiction d’organiser un meeting, Issa Sadio Kanouté soutient qu’il n’y a pas d’émergence dans le pays. «Il s’agit juste d’une émergence utopique», fulmine-t-il. Il ne peut pas avoir d’émergence au moment où, les populations n’arrivent plus à joindre les deux bouts. Dans toutes les localités visitées et même bien au-delà de çà, les gens ne mangent plus les trois repas. Les libertés sont restreintes, les populations sont contraintes Dans ce cas, l’on ne peut pas parler d’émergence. Les tenants du pouvoir nous tympanisent avec leur slogan creux. Alors que la priorité des sénégalais c’est de pouvoir manger à leur faim, se soigner à moindre cout dans des structures adéquates, la priorité des sénégalais c’est de trouver de l’emploi. Et pourtant, tout ceci n’existe pas dans le pays, se désole-t-il, raison d’ailleurs du nombre important de jeunes sénégalais notés dans l’émigration clandestine. Les populations sont fatiguées et ne trouvent pas sauveurs, explique le leader du parti EPS pour justifier son engagement prochain dans les élections législatives. Je m’engage ici à Tambacounda, ma ville natale, devant vous que notre formation se présentera aux élections législatives à venir ». si nous ne nous engageons pas aux côtés des populations pendant qu’il est encore temps, cette situation de pourriture va continuer et cela, au grand dam des populations. Le patron de Eps termine qu’il est aujourd’hui ragaillardi et revigoré dans sa ville avec la présence massive des populations à ses côtés.

Abdoulaye Fall / www.tambacounda.info  /

Notez


Inscription à la newsletter











Vidéos & images