Dakarposte.com - Le site des scoops

Trump annonce de nouvelles sanctions contre Pyongyang

International

Trump annonce de nouvelles sanctions contre Pyongyang

Donald Trump a annoncé jeudi de nouvelles sanctions américaines contre les entités en affaires avec la Corée du Nord, et aussi affirmé que la Banque centrale chinoise avait ordonné à ses banques de juguler leurs échanges avec Pyongyang.

Evoquant cette mesure de Pékin, qui n'a pas été confirmée de source officielle chinoise dans l'immédiat, le président américain a salué une mesure "très courageuse" et "inattendue" pour faire pression contre les ambitions nucléaires nord-coréennes. Ce serait un coup dur pour le régime nord-coréen, la Chine étant, et de loin, son principal partenaire commercial.

Décret présidentiel
En marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York, Donald Trump a de son côté signé un décret présidentiel ouvrant la voie à des sanctions contre des "personnes et sociétés qui financent et facilitent les échanges avec la Corée du Nord", une mesure susceptible de viser notamment des banques chinoises ou des entités russes.

Avertissement "clair"
"Les banques étrangères auront un choix clair: faire affaire avec les Etats-Unis ou faciliter les échanges avec le régime hors-la-loi de Corée du Nord", a lancé le président américain, qui avait menacé mardi à l'ONU de "détruire totalement" le pays reclus d'Asie de l'Est en cas d'attaque contre l'Amérique ou ses alliés.

"Fermer le robinet"
"Notre nouveau décret présidentiel va fermer le robinet de revenus qui financent les efforts de la Corée du Nord pour mettre au point les armes les plus meurtrières au monde", a-t-il ajouté. Selon lui, le Trésor américain pourra cibler tous ceux qui échangent des "biens, services ou technologies" avec le pays. Prié de dire si un dialogue avec la Corée du Nord était possible, Donald Trump a simplement répondu "pourquoi pas".

Union européenne
Parallèlement, à Bruxelles, les 28 Etats membres de l'Union européenne ont donné leur feu vert à l'adoption de sanctions supplémentaires. Selon des sources diplomatiques, il s'agit notamment d'imposer une interdiction totale pour les entreprises européennes d'exporter du pétrole vers la Corée du Nord.

Sanctions de l'ONU
Ce nouveau tour de vis intervient seulement dix jours après l'adoption d'un huitième train de sanctions par le Conseil de sécurité de l'ONU, en réponse à un nouvel essai nucléaire de Pyongyang, son plus puissant à ce jour. Elles interdisent notamment les importations de textile nord-coréen et réduisent les approvisionnements de Pyongyang en pétrole.


Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

En prison depuis 24 ans : Retour sur la vie de Pape Ndiaye, le Benjamin de la bande à Ino

14/07/2020

Affaire Oryx / Colonel Seydina Issa Laye Sylla, ancien DPN : « Il y a polémique parce qu’il y a des sujets morts…il n’y a pas vol, mais on est ému parce que c’est une autorité »

14/07/2020

Péage de Toglou : La gendarmerie saisit 240 kg de drogue à bord de 3 véhicules

14/07/2020

PLUS DE 510 MILLIONS DE FRANCS RÉPARTIS AUX ARTISTES EN 2019 (SODAV)

14/07/2020

Fermeture des mosquées: Les précisions du Khalife général des Tidianes

14/07/2020

MICROFINANCE : PRÈS DE 106 MILLIONS DE FRANCS REMIS À DES GROUPEMENTS DE FEMMES DU NORD DU PAYS

14/07/2020

France: un 14-Juillet marqué par l'épidémie de coronavirus

14/07/2020

Trainée en justice par la nièce de Aissatou Seydi, ce que l'on sait du "cas Abiba"

14/07/2020

LUTTE CONTRE LE TRAFIC DE DROGUE: Encore une saisie de chanvre indien

14/07/2020

Le partenariat public-privé, prioritaire pour la relance économique nationale

14/07/2020