Dakarposte.com - le site des scoops et des exclusivités

Un sixième corps retrouvé sous les décombres des immeubles effondrés à Marseille

Mercredi 7 Novembre 2018

Les secours ont découvert mercredi matin deux nouveaux corps dans les décombres des immeubles vétustes qui se sont effondrés dans le centre de Marseille lundi. Le bilan humain de ce drame se monte désormais à six morts.

ACTUALITÉ

Alors que plusieurs personnes restent portées disparues, le corps de deux nouvelles victimes ont été dégagé, tôt mercredi 7 novembre, des décombres des immeubles vétustes qui se sont effondrés lundi dans le centre de Marseille, a annoncé le procureur Xavier Tarabeux.

Le corps de la première victime a été dégagé vers 6 h par les marins-pompiers, qui ont œuvré toute la nuit sur un "chantier dangereux nécessitant des précautions redoublées", selon les autorités. Celui de la deuxième a été découvert vers midi.

Les recherches pour retrouver d'éventuels survivants ont continué toute la nuit, après l'effondrement lundi de plusieurs immeubles vétustes du quartier populaire de Noailles, une catastrophe qui a fait au moins cinq morts. Les corps de quatre autres victimes, deux hommes et deux femmes, avaient déjà été retrouvés par les secours mardi. Dans la soirée, les corps n'avaient pas encore pu être identifiés.

Les opérations de secours difficiles

Les autorités avaient évoqué dès lundi le chiffre de "cinq à huit personnes" qui pourraient avoir été ensevelies sous les gravats. Trois autres personnes au moins sont encore potentiellement coincées sous les décombres, selon le procureur de la République mercredi, qui a ouvert une enquête pour "homicides et blessures volontaires" confiée à cinq juges du pôle accidents collectifs.

"Très, très vraisemblablement cinq personnes", ainsi que "trois visiteurs" se trouvaient dans l'un des immeubles effondrés, au numéro 65 rue d'Aubagne, a précisé mardi soir le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux, alors que les chances de retrouver des survivants s'amenuisent avec le temps.

Les marins-pompiers estiment à une semaine le temps nécessaire pour déblayer à la main ou de manière mécanique les tonnes de gravats restants sur un chantier jugé dangereux par les secours en raison notamment des pluies de ces derniers jours et de la fragilisation des autres immeubles de ce quartier populaire.
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

​Cet hommage bien mérité pour feu Ndiouga Dieng Salla Weïndé signé... Waly Seck/Momo Dieng

13/12/2018

L'état islamique revendique l'attentat de Strasbourg

13/12/2018

Dernière minute: Strasbourg : Cherif Chekatt a été abattu par la police

13/12/2018

Cérémonie de lancement de la Plateforme Opérationnelle de Sécurisation des Élections (POSE) de Me Mame Adama Guèye

13/12/2018

Télescopage chez feu Sidy Lamine Niass- Ousmane Sonko croise les leaders de "Y'en à marre" et...

13/12/2018

Tournée nationale : Me Madické Niang à la conquête de Diourbel, Louga et Saint-Louis

13/12/2018

Devenu subitement aphone, Samuel Sarr a t'il renoncé à sa candidature à la Présidentielle?

13/12/2018

VIDEO- Corruption dans la gendarmerie: Le général Sène promet des sanctions

13/12/2018

Affaire de faux billets de banque : Ngaaka Blindé libre

13/12/2018

Présidentielle de 2019 : Ahmed Fall Braya dépose ses baluchons chez Macky Sall

13/12/2018