Dakarposte.com - Le site des scoops
Dakarposte.com

Ville de Dakar : l’APR ne dirige aucune des 19 communes

Rédigé par Dakarposte le Vendredi 28 Janvier 2022 à 13:51

Fin de suspense autour des résultats des élections municipales et départementales du 23 janvier dernier dans le département de Dakar.

 

Plus de soixante-douze heures après la tenue de ce scrutin qui consacre le renouvellement des mandats des élus locaux, les commissions départementales de recensement des votes desdites localités ont procédé hier, jeudi 27 janvier, à la publication des résultats provisoires de ce scrutin. A Dakar, les chiffres donnés par la Commission départementale de recensement des votes confirment la mainmise de l’opposition sur la capitale sénégalaise.

En effet, sur les dix-neuf communes, la coalition Yewwi Askan Wi (Libérer le peuple), constituée par Khalifa SALL, l’ancien maire révoqué de Dakar par l’actuel chef de l’Etat, suite à sa condamnation dans l’affaire de la caisse d’avance de la ville, le député Ousmane Sonko et d’autres leaders de l’opposition, a remporté la majorité des votes dans 15 communes. Il s’agit notamment des communes de Yoff, de Grand-Yoff, des Parcelles Assainies, de Ngor, de Dieuppeul-Derklé, de Sicap-Liberté, de la Patte d’Oie, de Hann-Bel Air, de Mermoz Sacré-Cœur, Fann-Amitié-Point E, Fass-Colobane-Gueule Tapée et des HLM.

Dans les communes des Parcelles Assainies et Grand Yoff qui constituent les deux plus grandes en termes d’électorat, la liste de Yewwi Askan Wi a quasiment doublé le nombre de voix obtenus par Benno Bokk Yakaar avec respectivement 16 813 voix, contre 8622 voix et 14 631 voix contre 7477. Il en est de même pour la liste de la ville où le candidat tête de liste de Yewwi Askan Wi, Barthélémy Dias, a littéralement noyé son principal adversaire en l’occurrence, le ministre de la Santé et maire sortant de la commune de Yoff, Abdoulaye Diouf Sarr avec 173 628 voix contre 81 015 voix. Cette victoire sonne comme une cinglante revanche de l’ex-maire de Dakar, sur l’actuel chef de l’Etat qui, en plus de l’acte de révocation qu’il a pris contre Khalifa Ababacar Sall, avait aussi réussi dans sa stratégie de réduire « l’opposition à sa plus simple expression » à faire rallier dans la mouvance présidentielle la majorité des maires élus en 2014 sous la bannière de « Taxawu Dakar». Cependant, malgré cette défaite, la mouvance présidentielle a fait une petite percée dans la capitale.

En effet, sur les quatre autres communes restantes, trois sont remportées par des candidats investis par le chef de l’Etat dont Alioune NDOYE du Parti socialiste (commune de Dakar plateau) et son camarade de parti, Jean Baptiste DIOUF (commune de Grand Dakar), de Doune Pathé MBENGUE, membre du mouvement associatif (commune de Cambérène) et Augustin SENGHOR (commune de Gorée). S’agissant de la commune de Biscuiterie, elle est remportée par le maire sortant, Mouhamed Djibril WADE, responsable du Parti démocratique sénégalais (PDS) et non moins président de la Ligue Sénégalaise de Football Professionnel (LSFP).

 

 

 

 

 

 

 

Avec SudQuotidien

Notez



Inscription à la newsletter











Vidéos & images