Dakarposte.com - Le site des scoops

​Collecte de fonds pour lutter contre le coronavirus - Cesser le "m'as-tu-vuisme" !

Lundi 23 Mars 2020
PEOPLE & BUZZ

En une seule émission, genre téléthon, une chaîne de télé locale a pu collecter pas moins de 600 millions de nos pauvres francs dévalués afin, dit-on d'aider à la lutte contre la propagation du coronavirus. Pas mal ! Mais cette générosité soudaine ne cache-t-elle pas quelque chose ? Ces prétendus mécènes qui se sont empressés d'offrir plusieurs millions pour "la bonne cause" sont-ils blancs comme neige. Car il est curieux que pendant les périodes ordinaires personne ne les voit venir en aide aux pauvres talibés ni aux malades incapables de s'acheter les ordonnances. On ne les entend jamais parler d'aide aux nécessiteux sauf lorsque l'affaire doit être médiatisée.
Pourtant, tous les jours, sur les réseaux sociaux et dans la presse écrite des gens qui souffrent demandent de l'aide, soit pour une opération coûteuse, soit pour des soins hors de leur portée. Mais on n'entend jamais ces généreux donateurs de la télé. Toujours aux abonnés absents lorsque leurs voisins ont besoin de leur générosité, ils ne s'affichent que lorsque les caméras des télés sont braqués.
Il faut croire que la plupart des gens fortunés et généreux à l'occasion des téléthons ne font leurs gestes que pour plaire au président de la République, Macky Sall qui a pris des mesures salutaires pour lutter contre le coronavirus et qui en a appelé à la générosité de nos compatriotes.
Mais, les donateurs qui se sont signalés sont pour la plupart des prédateurs de notre économie. Certains d'entre eux ont eu maille à partir avec la justice et d'autres ne s'acquittent jamais de leurs impôts. Certains d'entre ces "doorkaatt" sont lourdement endettés. Ils roulent des mécaniques, font le paon en public alors qu'ils sont des hors-la-loi. Sait-on d'ailleurs d'où leur vient leur fortune qu'ils n'exhibent que devant les caméras des télévisions ?
Tout près d'eux, des pères de famille font des pieds et des mains pour trouver la dépense quotidienne mais ils ne s'en soucient guère. Des mères en difficulté ne parviennent pas à acheter l'ordonnance pour guérir leur enfant malade, tout à côté de chez eux, ils le savent mais ne font aucun geste. Mais lorsqu'il s'agit de faire des dons sous les projecteurs et en face des caméras, ces messieurs s'empressent de se présenter comme de "bons citoyens". Honte à tous ces malfaiteurs qui se donnent des airs de sauveurs selon les circonstances.









Mamadou Ndiaye, Dirpub dakarposte.com
    njaydakarposte@gmail.com
Mamadou Ndiaye


1.Posté par alishaaminashadi le 25/03/2020 09:01

Bonjour (alishaaminashadi5@gmail.com)
Comment allez-vous aujourd'hui? Mon nom est (alishaamina shadi) J'espère que vous êtes en parfaite santé et je prie pour que ce message vous trouve en paix. Il me fera plaisir de vous lire comme toujours. Je suis très heureux de la façon dont Dieu nous a mis en contact les uns avec les autres. Mais le plaidoyer, j'adorerai vous connaître davantage, écrivez-moi à mon e-mail: (alishaaminashadi5@gmail.com)

Nouveau commentaire :

ACTUALITÉ | Le Billet du Jour | LES GENS... LES GENS... LES GENS... | Religion & Ramadan 2020 | Boy Town | Géo Consulting Services | REACTIONS | ÉCHOS DE LA PRÉSIDENTIELLE | Les Premières Tendances | International | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | Revue de presse | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | QUI SOMMES NOUS ? | PUB | Lu Ailleurs | PRÉSIDENTIELLE 2019 | Le billet de "Konetou"