Dakarposte.com - Le site des scoops
Dakarposte.com

AIBD: Mamadou Lamine Diallo fait une estimation de la somme qu’a fait perdre « Macky à l’économie sénégalaise… »

Rédigé par Dakarposte le Mercredi 13 Décembre 2017 à 08:15

« Macky a fait perdre 100 milliards à l’économie sénégalaise avec l’AIBD…« , affirme Mamadou Lamine Diallo. Le député a fait de fracassantes révélations sur l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD). Il est aussi revenu sur le dossier des ressources naturelles. 
A travers sa « Question TEKKI » de la semaine, M. Diallo de confier que « Macky Sall a fait perdre 100 milliards à l’économie sénégalaise avec l’AIBD en plus des 300 millions dépensés pour l’inauguration« . « Un aéroport international de plus de 3 millions de passagers se construit en général entre dix (10) et douze (12) ans. Le régime a volontairement retardé la finalisation des travaux. AIBD aurait dû être fonctionnel en 2013 au plus tard pour un coût final de 424 milliards de F CFA, selon la ministre Mme Seck« , explique-t-il.
Il estime ainsi que « la perte économique nette » de ces quatre années (2013-2017) a près de 100 milliards. « Voila à quoi conduit le manque de vision de Macky Sall« , regrette-t-il dans « Vox-Pop ». Aussi, estime le leader de « TEKKI », « le bon sens aurait amené le régime de Macky Sall à finaliser les travaux de l’aéroport au plus vite, compte tenu des sommes déjà engagées par le régime de Abdoulaye Wade de près de 250 à 300 milliards de F CFA« .
Il poursuit: « Par ailleurs, pourquoi imposer une seule société de Handling à AIBD au lieu de deux sociétés comme à l’aéroport de Yoff? En veut-on à l’homme d’affaire Ousmane Diop, nouvelle victime de la préférence internationale de Macky Sall? »
« Lors de son passage devant l’Assemblée nationale, le ministre du Pétrole, un éminent membre du DSK du pétrole sénégalais, spécialisé dans le remplacement de Thierno Alassane Sall, a demandé de tirer les leçons du passé concernant l’affaire Petrotim-Timis Corporation. Ce qui revient implicitement à reconnaître des fautes. Cependant, il a défendu l’idée selon laquelle les sociétés Junior étaient nécessaires à un premier stade de l’exploitation pétrolière. Alors Timis Corporation, Petrotim, Africa Petrolium sont-elles des sociétés Junior? Notre point de vue est clair: ce sont des courtiers du pétrole« , renchérit Mamadou L. diallo, qui est revenu sur le dossier des ressources naturelles.
senego.com
Notez


Inscription à la newsletter











Vidéos & images