Enseignement supérieur : L’État doit plus 16 milliards au privé

ACTUALITÉ

Enseignement supérieur : L’État doit plus 16 milliards au privé
Pour trouver une solution à la lancinante question de l’orientation des nouveaux bacheliers, l’État s'est tourné vers les instituts privés de formation. Soixante-dix ont accepté d’ouvrir leurs portes aux 40 mille candidats à l’enseignement supérieur. C’était en 2013. Depuis lors, les établissements en question ne sont pas payés. La facture a grimpé à 16 milliards de francs Cfa. Ce qui n'est pas sans dommages.  

Hier, jeudi 18 janvier, la Fédération des établissements privés d’enseignement supérieur (Fepes) a fait face à la presse pour dénoncer cette situation. Son président, Abass Fall, signale que la plupart de ces écoles pataugent dans les difficultés, coincés entre la pression de leurs professeurs et celle de leurs fournisseurs, notamment. 

«Nous avons usé toutes les voies de recours pour rentrer dans nos fonds. Nous avons adressé trois correspondances à notre ministre de tutelle sans suite, pas même des accusés de réception», regrette le président de la Fepes. Qui renseigne que, comme ultime recours, son organisation sollicite une audience auprès du chef de l’État.
 

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Reconduit ministre du Pse : Cheikh Kanté aperçu au Conseil des ministres

18/04/2019

Mbour : Il tue une femme et viole son cadavre

18/04/2019

Macky Sall offre un million à chaque député

18/04/2019

Camp Leclerc : La boulimie foncière met la gendarmerie en colère

18/04/2019

Ministère du Pétrole et des Énergies : Makhtar Cissé installé

18/04/2019

Location, Eau, électricité, véhicules…: Macky Sall décrète la fin de la gabegie dans les ministères

18/04/2019

Suppression du poste de premier ministre: Le projet de loi validé en Conseil des ministres

18/04/2019

Grève des boulangers: Les Sénégalais expriment leurs inquiétudes

18/04/2019

Grippe équine : 30.000 bêtes touchées, 3000 morts

18/04/2019

Passeports diplomatiques : L'État met en place de nouvelles conditions

18/04/2019