Dakarposte.com - le site des scoops et des exclusivités

L'Argentin Nestor Pitana arbitrera la finale

Rédigé par Cheikh Amidou Kane le Vendredi 13 Juillet 2018 à 06:25

L'Argentin Nestor Pitana arbitrera la finale


La Fédération internationale de football a annoncé le nom des deux arbitres qui dirigeront les deux derniers matchs de la Coupe du monde de football en Russie. Déjà désigné pour diriger l'ouverture le 14 juin entre la Russie et l'Arabie Saoudite, l'Argentin Nestor Pitana aura l'honneur d'arbitrer la finale entre la France et la Croatie.

Agé de 43 ans, Pitana a déjà arbitré Français et Croates en Russie. Le 1er juillet, il était au sifflet de Croatie-Danemark (1-1, 3-2 tab). Le 6 juillet, il était encore aux commandes du quart de finale Uruguay-France (0-2). Il a aussi officié sur le terrain lors du match du groupe F Mexique-Suède (0-2) le 27 juin. 

Petit clin d'oeil de l'histoire, en 2006 lors du Mondial en Allemagne, lors la deuxième finale de la France, perdue contre l'Italie (1-1, 5-3 aux tirs au but), l'arbitre argentin Horacio Elizondo (qui expulsera Zinedine Zidane lors de la prolongation) avait déjà eu le privilège de diriger Allemagne-Costa Rica en ouverture de la compétition. 

Cheikh Amidou Kane
Notez

Nouveau commentaire :

ACTUALITÉ | URGENT | International | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | Revue de presse | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | PUB



Publicité
















Vidéos & images




Les surnoms intimes des femmes qui font craquer les hommes

Le secret pour vivre 30 ans de plus, selon cet expert

L'hypertension artérielle, une "tueuse silencieuse"

Incroyable, voici comment reconnaître une femme qui est bonne au lit

Les 20 maladies que vous pouvez guérir en faisant l’amour

La poire de terre, le Yacon, arrive en Belgique

7 choses à savoir sur les femmes fontaines ( éjaculation féminine ? )

La raison pour laquelle on embrasse avec la langue

Sen Santé – Tout sur les maladies tropicales négligées

Le Zika, une arme potentielle contre le cancer du cerveau