Le leader du parti Rewmi pose encore un lapin à l'opposition- A quel jeu joue Idrissa Seck?

Vendredi 11 Janvier 2019
ACTUALITÉ


Il était très attendu à la dernière mobilisation de l'opposition avant le début de la campagne électorale, mais Idrissa Seck n’y était pas. Or, tout convenait à sa participation, parce qu’il s’est agi des grandes retrouvailles des personnalités politiques et autres pièces maitresses de la société civile... qui rivalisent d’ardeur dans une opposition en montée contre le régime du Pr Macky Sall. 

Idrissa Seck, ancien Premier ministre sous Wade et chef de file du parti Rewmi, est, depuis quelques temps, l’oiseau rare vainement recherché à la messe des opposants. 

 Idy était encore une fois représenté ce vendredi au rassemblement de la place de l'Obélisque par un de ses seconds couteaux, en l'occurrence Déthié Fall . Une énième absence qui charrie moult interrogations. 

Pour certains observateurs, c'est une stratégie politique. "Idy, se fait rare. Il recule pour mieux sauter. Et puis, il sait que la campagne électorale va bientôt démarrer, autant ne pas user ses cartouches" croit savoir une grosse légume de la politique Sénégalaise.

Pour d'autres, celui qu'Ousmane Ngom surnomme "Raspoutine Seck", rompu à la besogne politique depuis de longues années, ne semble visiblement pas motivé à jouer dans la même équipe que la bande à Oumar Sarr et Co.
 Les raisons pourraient s’identifier dans ses farouches combats antérieurs contre ces mêmes hommes et toutes les dénonciations qu’il avait faites à leur encontre, particulièrement le Pds. 

"Qu'il (ndlr: Idrissa Seck) ne compte pas sur l'opposition, en tout cas pas le Pds pour le soutenir à l'occasion de la Présidentielle.Il se croit plus malin que tous. Pour lui, c'est le centre du monde. Il est coutumier des faits. Il avait d'ailleurs fait cavalier seul aux législatives, du moins il était, dans une sorte de coalition avec Khalifa Sall. Il n'a rien récolté, du moins si je ne m'abuse, il n'ont eu que quelques députés; cinq je pense" fulmine un membre du PDS. 


Peut-être qu'Idy joue  une carte différente, bien qu’étant opposant attitré à Macky? Il se refuse certainement de se mêler à la foule d'opposants et préfère faire cavalier seul pour mieux s’exhiber et porter loin sa voix. 
Ses déclarations successives ne sont pas pour autant moins tapageuses. A moins que son silence s'explique par la préparation de  cartouches dévastatrices contre le Macky.
Reste à savoir si, en faisant cavalier seul il ne se fera pas oublier dans le tintamarre uniforme qui s’annonce du côté de l'opposition dite significative.

A noter que Samuel Sarr et Madické Niang également étaient aux abonnés absent à la mobilisation de ce vendredi 11 janvier 2018
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :



Publicité


Enquêtes et révélations

Incendie d'un bus scolaire : La tragique histoire du Sénégalais Ousseynou Sy, alias Paolo, en Italie

21/03/2019

"Maîtresse d’un homme marié": L’association des critiques de cinéma répond à Jamra

21/03/2019

Composition du nouveau gouvernement, dans la tête du Président ... (Par Papa Ibrahima Diassé)

21/03/2019

Présidentielle 2024 : Thierno Birahim Thiobane accuse Wade d’avoir travaillé pour Macky Sall

21/03/2019

Le Magal de Porokhane célébré ce 29 mars

21/03/2019

Dédommagement des sinistrés, construction de nouveaux bâtiments : L'État engage la réforme des marchés

21/03/2019

Commémoration de la naissance de Baye Niass : Taïba Niassène, point de convergence des talibés ce vendredi 22 mars 2019

21/03/2019

KOLDA : Une ville dans la pénombre.

21/03/2019

(Enquête) Riz “impropre à la consommation” à destination du Sénégal : Sous douane au port d’Abidjan, la cargaison en question risque la destruction

21/03/2019

Mort de Henry Diatta: Henriette sambou donne sa version

21/03/2019