Les vraies raisons du limogeage du commissaire central de Dakar, Mamadou Ndour (EXCLUSIVITÉ DAKARPOSTE)

ACTUALITÉ

Le Commissaire divisionnaire Mamadou Ndour a été relevé de ses fonctions ce lundi deux mois jour pour jour après sa nomination au Commissariat Central de Dakar. Il a été remplacé par le Commissaire El Hadji Cheikh Dramé qui était jusque-là le patron du Commissariat spécial de l’aéroport international Blaise Diagne.

Le Commissaire Dramé n'est pas un inconnu dans la circonscription de Dakar. Limier rompu à la tâche,  Elhaj Cheikh Dramé avait dirigé pendant plus de 4 ans la Sûreté Urbaine de Dakar avant d’être remplacé au mois d’octobre dernier par le Commissaire Bara Sankharé.


Dakarposte, qui a enquêté à l'image des flics, est en mesure de révéler les vraies raisons du limogeage du commissaire central de Dakar, Mamadou Ndour. 
Et, des informations glanées péniblement tard sous le ciel étoilé de Dakar,  il ressort "qu'il fallait s'attendre à une telle mesure". Car, étaye une de nos sources :  "nombre de Sénégalais , de tous bords, ont exprimé  leurs préoccupations, après que des protestataires, dont l’activiste Guy Marius Sagna, ont réussi à arriver jusque devant les grilles du Palais présidentiel, il y'a de cela quelques semaines lors d’une manifestation contre la hausse du prix de l’électricité." 


Aux yeux de notre interlocuteur, on ne peut plus renseigné, "force est de reconnaitre qu'il y'a eu des impairs sécuritaires ayant permis aux manifestants d’arriver devant les grilles du Palais.
Il y'a vraiment de quoi s’étonner du temps de réaction des forces de sécurité. D'aucuns ont déploré  le manque de réactivité des Forces de défense et de sécurité. Moi, qui a eu à travailler des années durant pour la police , j'ai été très surpris du fait que  la zone entre la Place de l’Indépendance et le palais de la République est un espace très sécurisé, soit ainsi forcés  par Guy et sa bande. Il n'y a pas à chercher midi à quatorze heures, il y'a eu des failles.  Et, au banc des accusés, il y'a seulement le commissaire central de Dakar qui , pour votre information, est territorialement compétent. Pour votre gouverne, c'est le commissaire central de Dakar qui fait son plan d'opérations s'il y'a des manifestations de protestation de ce genre et/ou s'il y'a des risques de troubles à l'ordre public et s'il a besoin de renfort, en cas de manifestation comme tel a été le cas avec ce qu'il est convenu d'appeler le cas Guys Marius Sagna, il fait automatiquement appel au Directeur de la Sécurité Publique (DSP).  Qui prend des mesures conservatoires. Vous conviendrez  donc avec moi que c'est tout à fait normal que le  désormais ex commissaire central, Mamadou Ndour soit sanctionné. Tout le reste n'est que légende, comme disait l'autre.
Cela dit, le Divisionnaire Mamadou Ndour reste un officier hors pair qui, je suis convaincu,  renaîtra du moins rebondira, comme le Sphinx, de ses cendres"

 
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Aliou Sané (Coordinateur de Nõõ Lank) : "Si toutefois le président Macky Sall tente de se présenter à un troisième mandat, on ira le déloger du palais"

24/01/2020

Escroquerie portant sur 1,5 milliard : De gros bonnets de la République cités

24/01/2020

Les transporteurs sénégalais et maliens en grève

24/01/2020

ÉCHANGES DE TIRS AVEC LES GENDARMES : 3 BANDITS ARRÊTÉS À LA FRONTIÈRE MALIENNE

24/01/2020

Exclu de l'Apr : Moustapha Diakhaté en route vers…

24/01/2020

Après sa longue absence du Sénégal : Sindiély Wade is back !

24/01/2020

Macky convoque une réunion de crise aujourd'hui

24/01/2020

[VIDEO] - UN CAS D’AVORTEMENT CLANDESTIN AU CAMPUS DE L’UCAD

23/01/2020

Cour des comptes : Les anciens DG de l’Artp Daniel Goumalo Seck et Ndongo Diao condamnés à payer une amende de 52 millions francs CFA.

23/01/2020

La justice angolaise accuse formellement Isabel Dos Santos d'une série de délits

23/01/2020