Dakarposte.com - Le site des scoops


Dakarposte.com

Passé présent – Diouf Sarr, à la mairie de Yoff le programme oublié : Le stade municipal, le marché, la Maison de la femme,… non encore réalisés

Rédigé par Dakarposte le Mardi 7 Décembre 2021 à 21:20

Après 7 ans à la tête de la mairie de Yoff, Abdoulaye Diouf Sarr n’a pas tenu beaucoup de ses engagements faits à ses administrés. Pourtant dimanche dernier, le maire de Yoff a de nouveau promis monts et merveilles aux Dakarois dans le cadre de son programme «Dakar bu bess». Faut-il le croire ?


Passé présent – Diouf Sarr, à la mairie de Yoff le programme oublié : Le stade municipal, le marché, la Maison de la femme,… non encore réalisés
Il n’a pas dit que «Dakar sera comme Paris», pour reprendre Léopold Sédar Senghor. Mais c’est presque dans la même direction de la pensée du défunt Président-poète. Abdoulaye Diouf Sarr a présenté les grandes lignes de son programme pour la capitale. «Dakar bu bess», comme il l’intitule, compte «travailler pour les Dakarois» et non faire de Dakar une arme contre l’Etat. «Le Dakar que l’on a jusque-là n’est pas celui que l’on a voulu. De 2009 à nos jours, la gestion de la ville ne tient pas compte des réelles préoccupations des Dakarois», a déclaré Diouf Sarr, candidat de la coalition Benno bokk yaakaar pour les Locales du 23 janvier 2022. On se gardera d’être péremptoire sur la matérialisation des promesses de Diouf Sarr faites dimanche dernier au King Fahd Palace.
En revanche, une rétrospective de ses engagements en tant que candidat à Yoff laisse perplexe plus d’un. Le coordonnateur des cadres de l’Apr n’a pas réalisé une bonne partie de ses promesses. «Avec un budget de plus de 2 milliards, le maire a à son actif zéro réalisation à Yoff, il n’a rien fait durant les sept ans de son mandat, la seule réalisation qui existe, c’est l’autopont qui est à mettre à l’actif de l’Etat. Tout ce que le maire a réalisé, c’est la Place Mamadou Diop, et ce site n’a duré que le temps d’une rose avant d’être rasé car le maire savait pertinemment que ce lieu devrait abriter un projet d’autopont de l’Etat», a sévèrement taclé Mame Mbaye Niang, chef de cabinet du président de la République, et qui dirige la liste Plateforme Sénégal 2035.

Stade municipal, marché Ouest Foire, deuxième lycée, Maison de la femme … Yoff attend toujours

L’ancien ministre du Tourisme n’a pas tout à fait tort. En 2014, Diouf Sarr avait promis un marché à Ouest Foire. Cette cité nouvelle, une des plus grandes agglomérations de Yoff, peine toujours à accéder à cette infrastructure. Dans ce quartier, problèmes d’assainissement et rues sablonneuses décorent les allées. De plus, les sportifs attendent toujours la fin des travaux du stade municipal de Yoff, en chantier depuis 2015 ! «Dans le journal Le Soleil de mardi dernier, on a décidé de lancer l’appel d’offres pour la réhabilitation de cette infrastructure pour un montant de 300 millions de francs Cfa. Avant fin décembre, nous allons dépouiller l’appel d’offres. Les entreprises seront sélectionnées avant d’entrer dans la phase des travaux», promettait le maire de Yoff en novembre 2014 concernant la rénovation de ce stade de 5000 places et dont le coût est estimé à 500 millions de francs Cfa. Diouf Sarr avait avancé fin décembre 2016 comme date pour la livraison de ce joyau sportif dont le marché a été attribué à l’entrepreneur Mbaye Faye. 5 ans plus tard, la mairie traîne les pieds.
En septembre 2016, l’édile de Yoff tablait même sur 3 ans pour un retour de la Renaissance sportive de Yoff dans l’élite. Aujourd’hui, cette équipe est toujours en 3ème division après avoir joué en Ligue 1 de football il y a quelques années. Au plan social, le cadre de vie s’est amélioré avec l’érection de plusieurs places publiques. Le rond-point de Yoff ou Place Mamadou Diop a été aménagé par l’Ageroute dans le cadre de la Responsabilité sociétale des entreprises (Rse) et l’autopont est une politique du ministère des Transports. Mais Diouf Sarr avait aussi promis une Maison de la femme. «Nous travaillons pour l’érection d’une Maison de la femme, pour leur permettre de dérouler leurs activités mais aussi d’être autonomes parce que sans les femmes, il ne peut y avoir de développement», avançait-il le 8 mars 2015. Au plan économique, Yoff a enfin son quai de pêche. Même si c’est un projet du gouvernement, Diouf Sarr s’est battu pour que sa commune en bénéficie. Mais le deuxième lycée de la commune, en construction depuis 2017, tarde à voir le jour.
Mais le gros reproche que certains Lébous font à Diouf Sarr, c’est la question du foncier. Le maire de Yoff a été le seul à déclarer que sa communauté n’est pas propriétaire des terres de l’ancien aéroport Léopold Sédar Senghor. Pourtant, il était à côté du Président Macky Sall quand ce dernier, opposant à Wade, promettait aux Lébous la restitution de ces terres. Yoff a un budget qui avoisine les deux milliards. Mais il est très difficile aujourd’hui de faire le bilan de l’équipe municipale sortante à l’aune des promesses faites en 2014. Diouf Sarr n’a pas fait son bilan et il lorgne la Ville de Dakar ! Son «Dakar bu bess» risque de connaître le même sort s’il est élu. A moins que…













Le Quotidien
Notez








Inscription à la newsletter











Vidéos & images