« Réconcilier le Sénégal des profondeurs et le Sénégal des surfaces »

ACTUALITÉ


 
Pour la première fois dans l’histoire du Sénégal  un Ministère est totalement dédié aux  inégalités sociales et aux disparités territoriales avec la création du nouveau Ministère du Développement communautaire de l’équité sociale et territoriale afin de répondre à une préoccupation majeure de l’Etat qui mesure ainsi à sa juste valeur l’urgence d’améliorer de manière durable les conditions de vie des populations.
Le Ministre du Développement communautaire de l’équité sociale et territoriale se conformant  à la mode fast-track de l’action gouvernementale vient de boucler une tournée dans les treize (13) régions du Sénégal pour  faire un état des lieux des inégalités sociales et des disparités territoriales.
Les  Comités régionaux de développement (CRD) qui ont été tenus dans toutes les régions du Sénégal  ont permis certainement de constater les disparités territoriales et sociales dans les régions et entre les régions. Il ressort de cette tournée qui a été suivie avec beaucoup d’intérêt l’ampleur des disparités et l’urgence de réparer les injustices sociales et territoriales qui depuis notre indépendance  peinent encore à se réduire.
En constatant à travers ces tournées des retards énormes entre les régions  en matière de postes de santé, de désenclavements, de routes, de pistes rurales, d’ouvrages hydrauliques, d’électrifications rurales, de réseaux téléphoniques, d’écoles, etc.  , on comprend l’opportunité de la création du Ministère du Développement communautaire de l’équité sociale et territoriale.
En effet, cette tournée nationale a démontré que  réunir des structures avec des responsabilités qui se croisent et se complètent comme le PUDC, le PUMA, le PROMOVILLES, la CMU et la DGPSN dans un seul ministère de tutelle  permet, de concentrer et de mutualiser les actions de l’Etat en matière de politique sociale, et d’apporter une réponse intégrée et améliorer l'efficacité des actions menées pour satisfaire les besoins des populations.
 
En disposant ainsi à travers cette tournée d’une cartographie réelle de l’équité territoriale permettant de définir des zones d’intervention prioritaires des programmes (ZIPP) qui bénéficieront d’une discrimination positive comme les régions de Sédhiou, Kolda, Kaffrine et de Matam qui ont encore un  manque énorme à combler en matière de services sociaux de base et d’infrastructures dans tous les secteurs.
 
Sur le plan de l’équité sociale cette tournée a permis aussi d’avoir une vue d’ensemble sur l’impact sur les populations des programmes sociaux comme le Programme de bourses de sécurité familiale (PNBSF) et le Programme de la Couverture maladie universelle (CMU) afin de voir les corrections et les améliorations nécessaires à apporter dans chaque région.
 
Les défis à relever par le Ministère du Développement communautaire de l’équité sociale et territoriale  sont donc énormes et les enjeux d’une importance capitale pour le Sénégal.
Cependant il faudra définir un socle minimum d’infrastructures et de services sociaux de base que devra compter chaque village, chaque commune, chaque département, chaque région afin de veiller respect du principe de l’équité. Il serait aussi pertinent de faire jouer à ce Ministère le rôle d’un Tribunal de l’équité pour permettre aux territoires de faire des réclamations en saisissant par exemple une institution de suivi de l’équité comme un Observatoire qui aura en charge le traitement des « plaintes » des territoires qui se sentiront lésés par une injustice sociale ou territoriale .
 
Nous saluons le travail du nouveau ministre du Développement communautaire de l’équité sociale et territoriale pour cette parfaite orchestration de tous les acteurs et de tous les programmes de son ministère  donnant ainsi plus d’efficacité et d’efficience aux politiques sociales de l’Etat et favorisant ainsi un « fast-track social ».
 
Après avoir écouté les voix des terroirs et des territoires, il reste maintenant à porter ces voix sorties des profondeurs du Sénégal qui sont restées trop longtemps étouffées à cause d’une absence manifeste d’équité.
 
Bonne continuation et plein de succès à ce nouveau Ministère  pour cette noble et exaltante mission qui va réconcilier le Sénégal des profondeurs et le Sénégal des surfaces.
 
Vivement l’équité !

 
Sada Diallo Juriste, Président du Mouvement Sicap Debout
diallojuriste@hotmail.com
 

 

 

 

 


Nouveau commentaire :



Publicité


Enquêtes et révélations

Rentrée gouvernementale : Les dossiers chauds qui attendent le Président Macky Sall

21/08/2019

​Rues et Places de France au nom des Tirailleurs sénégalais : Fodé Sylla encourage le Président Macron et l’invite à aller au-delà

21/08/2019

Drame à Ouakam : Une étudiante chute du 3ème étage

21/08/2019

Kaffrine : Un 4X4 se renverse sur la route de mabo, 3 morts enregistrés

21/08/2019

Transition au Soudan : la composition du Conseil souverain dévoilée

20/08/2019

​Irrité par l’immobilisme de ses ministres, Macky va-t'il remanier?

20/08/2019

Commissariat des Parcelles Assainies : Bara Sangharé a passé le témoin à son collègue Daouda Mbodj.

20/08/2019

En Italie, c'en est fini avec le gouvernement de coalition !

20/08/2019

Meurtre de Mafatim Mbaye : La version de El Capo

20/08/2019

Série de cambriolages à Dakar - La Sr a intercepté et livré le gendarme P.S.Sagna

20/08/2019