Série de sabotages à l’aéroport international Blaise DIAGNE

ACTUALITÉ



La série de difficultés à l’AIBD serait la suite de sabotages orchestrés par des agents de la plateforme aéroportuaire. Le quotidien Le Soir du journaliste El Malick Seck proche du pouvoir, a appris selon plusieurs confidences que des agents proposés au tapis et à la sortie de bagages ont clairement affirmé à des voyageurs qu’ils ne « sont pas dévoués au travail » car les conditions, surtout le transport, n’est pas assuré pour eux. 
Ainsi, des agents de mauvaise foi ont entamé un travail de sabotage pour entamer la réputation du nouvel aéroport sénégalais. Par exemple, au moment de l’enregistrement des vols, des pannes informatiques intentionnelles sont créées afin de ralentir les opérations et saper le moral des voyageurs. « C’est une vaste opération orchestrée par des agents de l’aéroport qui veulent mettre la pression sur l’Etat ». Ainsi, la grève des contrôleurs aériens, serait une composante d’un vaste plan de sabotage contre le bijou qu’est l’Aibd. 
Les aiguilleurs du ciel qui réclament de meilleures conditions de travail sont pourtant bien traités. Avec un salaire net de 1 million de francs mensuel, ils ont bénéficié d’une prime spéciale de 200 000 francs dans le cadre du déplacement de l’AIBD et des logements de fonction sont en train d’être fini pour leur bénéfice exclusif à quelques centaines de mètres de la tour de contrôle. De même, une bonne partie d’entre eux dispose déjà de véhicules de service et ils ont également des bus de ramassage pour aller au travail. « Malgré toutes ses conditions, ils ont décidé d’aller en grève. Il y a des politiciens et des membres de certaines formations politiques parmi eux et le succès du lancement du nouvel aéroport n’a pas plu à certains ». Derrière la grève surprise, il y a donc des velléités réelles, des actions de sabotage et de chantage. Le jour même de l’ouverture de l’AIBD, des agents de la tour de contrôle avaient prévu un arrêt de travail pour saboter le démarrage de l’aéroport. « D’ailleurs, n’eut été le tact du premier ministre, la grève de 24 heures qu’il avait enclenchée jeudi dernier allait se poursuivre. Quand Reagan licenciait plus de 11 000 aiguilleurs américains 
  
Cependant il faudrait rappeler que l’une de rares grèves des contrôleurs aériens dans le monde s’est passé aux Etats Unis en 1981 et a été sévèrement sanctionnée par le président américain de l’époque Ronal Reagan. Nous sommes le 4 aout 1981 aux Etats-Unis où des millions d’Américains n’ont pas pu prendre leur avion…Plus de la moitié du trafic aérien est touché par une grève des contrôleurs. Environ 13.000 des 15.000 membres du syndicat des contrôleurs respectent pour l'instant cet arrêt de travail Cette grève a été déclenchée la veille, le 3 août à l’instigation du syndicat des contrôleurs aériens, le PATCO qui réclame après des semaines de négociations des hausses de salaires et la semaine de 32 heures.
 
Exclusif.net


1.Posté par deuk rek le 19/12/2017 16:26
malick seck raconte des bobards sa qualité de journaliste lui interdit de dire des contrevérités baseés sur l'ignorance du métier de l'autre

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Diamniadio: Un malade mental retrouvé égorgé aux abords de « Dakar Arena »

24/07/2019

MAGAL DE DAROU SALAM / Mame Cheikh Anta Mbacké, le plus célèbre argentier mouride raconté par Serigne Fallou Gallass Sylla

24/07/2019

La dépouille de feu Ameth Amar attendue jeudi prochain à Dakar...Le défunt patron de NMA va désormais se reposer à Darou Salam

23/07/2019

Fin du Certificat d'Origine (CO) Entrée du Système REX

23/07/2019

Séoul accuse la Russie d'avoir violé son espace aérien, Moscou dément

23/07/2019

« Goodbye my friend... » (Par Cheikh Mbacké Guissé)

23/07/2019

Après le décès de Tanor, le PS encore endeuillé... "Bill", le fils aîné de feue Adja Arame Diène s'en est allé

23/07/2019

Macky Sall rend hommage à Ahmeth Amar

23/07/2019

Succession de Tanor : quel leader pour mener le Ps à bon port ?

23/07/2019

Youssou Ndour sur le décès d’Ameth Amar : « C’est une grande perte pour le Sénégal »

23/07/2019