Dakarposte.com - Le site des scoops

​Boubacar Diallo accuse son épouse d'adultère et ...reçoit deux coups de gourdin de son supposé rival

Alors qu’il voulait battre le supposé amant de sa femme, Boubacar Diallo se retrouve avec une Itt de 21 jours. La scène a été rejouée hier, vendredi 22 mai 2020, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Révélations exclusives de dakarposte!

Samedi 23 Mai 2020 - 01:33
ACTUALITÉ

Boubacar Diallo est-il cocu ? En tout cas, il en a la certitude. Tellement qu’il a attaqué le supposé amant de sa femme, Mamadou Ba, qui lui a assené deux coups de gourdin. Hier, vendredi 22 mai 2020, la scène a été rejouée à barre du tribunal de flagrants délits de Dakar.  Mamadou Ba, traduit en justice pout coups et blessures volontaires ayant entraîné une Itt de 21 jours, aurait entretenu une relation extraconjugale avec l’épouse de Diallo. Qui, face au juge, a expliqué les raisons pour lesquelles il soupçonne sa femme de la tromper. 

« A 2heures du matin, j’ai défoncé la porte des toilettes où se trouvait ma femme et Mamadou Ba est sorti des toilettes»

Un jour, explique-t-il : « Vers 2 heures du matin, ma femme se plaignait de maux de ventre. Elle m’a dit qu’elle voulait aller dans les toilettes. Comme elle a duré, je suis sorti pour voir si tout allait bien. J’ai vu la bouilloire devant la porte des toilettes. Je lui ai demandé de sortir, elle n’a pas voulu. C’est ainsi que j’ai défoncé la porte. Mamadou Ba est sorti en courant.». Face à ce choc, il est sorti de ses gongs. Une dispute s’est déclenchée avec sa femme. Là, Mamadou a, raconte-t-il, pris un gourdin pour lui asséner des coups à la tête. N’eut été ses cris qui ont alerté les voisins, le pire de serait produit. Le supposé amant de sa femme l’aurait tué. D’ailleurs, il a fait deux radios et a été hospitalisé durant une semaine.

« Je n’étais pas dans les toilettes.  Il croit que tous les hommes sont les amants de sa femmes »

Des accusations, battues en brèche par le prévenu. Pour sa défense, Mamadou Ba, chauffeur de son état, parle de légitime défense. Mettant en avant la jalousie maladive de la partie civile, il affirme : « Il n’a confiance en personne. Il croit que tous les hommes sont les amants de sa femme. Ce jour-là, il a frappé à ma porte à 1heure du matin en m’accusant d’être l’amant de sa femme. Il m’a asséné un coup avec la manche de balai. Je ai arraché la manche et lui ai donné des coups. Un mois après, il m’a réclamé 650.000F en échange du retrait de sa plainte. Je n’étais pas dans les toilettes ».

La partie civile réclame 100 millions de dommages et intérêts 

Les débats clos, le conseil de la partie civile a réclamé en guise de dédommagement, la somme de 100 millions de francs CFA. Selon la robe noire, «un homme qui surprend sa femme avec un homme dans les toilettes, c’est tout à fait normal qu’il demande des explications. C’est sur ces entrefaites qu’il lui a asséné deux coups de gourdins à la tête ».  Malgré les dénégations du prévenu Mamadou Ba, le représentant du ministère public a estimé que les faits sont constants. A cet effet, il a requis une peine d’emprisonnement de 6 mois dont 3 mois ferme. Me Oumar Sène, avocat de la défense, précise que c’est la partie civile qui a défoncé la porte. Pis relève la robe noire, celui-ci est allé  exiger des explications chez son client. 

«Rien ne prouve l’adultère dont on fait état. Nous avons donné des coups mais c’était une riposte»

D’ailleurs, poursuit l’avocat, sa femme a confirmé cette version en confiant aux enquêteurs que son mari a donné le coup en premier et son client a répliqué avec le même bâton.  « Il y a excuse de provocation surtout qu’il était 1heure du matin.   Rien ne prouve l’adultère dont on fait état. Nous avons donné des coups mais c’était une riposte », a plaidé Me Sène. Il ainsi sollicité que son client soit dispensé de peine car deux mois après les faits, les parties continuent de cohabiter. Au terme des plaidoiries, le tribunal a reconnu Mamadou Ba coupable des faits qui lui sont reprochés et l’a condamné à 3 mois d prison avec sursis. En sus de cette peine, il doit allouer à la partie civile la somme de 500 mille francs CFA en guise de dommages et intérêts.
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Edouard Philippe a déjeuné avec Nicolas Sarkozy

05/06/2020

AIDE ALIMENTAIRE : DES ‘’MANQUEMENTS’’ DANS L’IDENTIFICATION DES AYANTS DROIT À SÉDHIOU

05/06/2020

De l’argent blanchi par les Fares au Sénégal dans le viseur du FBI

05/06/2020

Le procès de mineurs finalement renvoyé au 12 juin prochain pour la production des vidéos scellées

05/06/2020

Sandiara: Saisie de 106 kg de drogue par la gendarmerie

05/06/2020

AFFAIRE DU SCANDALE SEXUEL AUX MARISTES ET À SACRÉ-CŒUR - Pourquoi l'audience a été finalement renvoyée à...

05/06/2020

«Je ne ressens rien pour Ibra l’italien à part de l’amitié»

05/06/2020

Régularisation des sans-papier : Rush et pagaille devant le consulat du Sénégal à Milan

05/06/2020

L'épidémie de Covid-19 sous contrôle en France, selon les experts

05/06/2020

En écho aux États-Unis, Omar Sy appelle à «dénoncer les violences policières» en France

05/06/2020