Dakarposte.com - Le site des scoops et des exclusivités

Dakarposte.com



Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

​Désaveu cinglant pour le Pape du Sopi - Wade ne votera pas, ses militants ne le suivent pas sur le terrain du boycott

le Vendredi 22 Février 2019 à 22:27

Pour une fois, Aboulaye Wade n’a pas écouté le «peuple du Sopi». Alors que ces militants l’exhortaient à choisir l’un quelconque des candidats en lice issus des rangs libéraux, le Pape du Sopi est resté droit dans ses bottes. «Non ! Je ne choisis personne, d’ailleurs je n’irai même pas voter pour ne pas cautionner un simulacre d’élection» leur répond-t-il.
La candidature de son fils, Karim n’ayant pas été validée, l’ancien président de la République continue à se braquer contre des élections sans la participation de celui-ci. Son intransigeance a fini par diviser le PDS en deux camps.
Ceux qui souhaitent un soutenir un candidat libéral et ceux qui veulent le suivre dans sa folle tentative de saboter le scrutin. Mais, il semble que les ultras du PDS qui sont restés dans la logique de leur chef sont devenus minoritaires.
Le mot d’ordre de leur Secrétaire général national n’engage pratiquement que lui car, même ses alliés traditionnels comme Mamadou Diop Decroix ont choisi leur position. Mais, c’est la Fédération départementale de Kaffrine que dirige le porte-parole du parti, Babacar Gaye qui avait donné le ton en publiant un communiqué indiquant que les militants du Ndoucoumane voteront bel et bien soit pour Idrissa Seck, soit pour Madické Niang. Wade a fait la sourde oreille. Mais quelques jours plus tard c’est le patron de And Jëff, Mamadou Diop Decroix qui s’aligne carrément derrière un candidat, Idrissa Seck en l’occurrence. Et pour couronner le tout, c’est le Coordonnateur national du PDS, Omar Sarr qui a reçu Idrissa Seck lors de son passage à Dagana.
Wade est donc désavoué par ses militants qui affirment tous haut et fort qu’ils participeront parfaitement à l’élection quitte à en contester les résultats s’ils ne sont pas fiables. Une manière de lui rappeler ce qu’ils ont appris de lui : On ne boycotte jamais les élections sous peine de se priver de tribune officielle pour exprimer ses positions politiques sur les questions qui interpellent l’ensemble des Sénégalais.
Wade joue et perd car il se retrouve tout seul dans son combat. Mais pourquoi ne demande-t-il pas à son fils Karim de venir défendre ses positions sur le terrain et expliquer aux Sénégalais pourquoi il ne s’exprime que sur les réseaux sociaux ?  
Notez

Nouveau commentaire :

LES GENS... LES GENS... LES GENS... | ACTUALITÉ | REACTIONS | ÉCHOS DE LA PRÉSIDENTIELLE | Les Premières Tendances | International | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | Revue de presse | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | QUI SOMMES NOUS ? | PUB | Lu Ailleurs | PRÉSIDENTIELLE 2019


















Vidéos & images