Dakarposte.com - Le site des scoops
Dakarposte.com

2 militaires introuvables depuis samedi : 1 affaire 100 Hypothèses

Rédigé par Dakarposte le Mercredi 23 Novembre 2022 à 18:15

La disparition l’Adjudant-chef de la gendarmerie, Didier Badji, et du Sergent, Fulbert Sambou, jusqu’ici en fonction respectivement à l’Inspection générale d’Etat et à la Direction des renseignements militaires, est prise au sérieux par les autorités judiciaires et militaires, qui ont lancé les recherches pour les retrouver. Même s’ils sont considérés comme «portés disparus», ils ont été perdus de vue après l’arrestation d’un autre gendarme dans le cadre de l’enquête liée à l’arrestation du journaliste Pape Alé Niang. L’hypothèse d’une disparition volontaire de ces agents est en train de se crédibiliser.


2 militaires introuvables depuis samedi : 1 affaire 100 Hypothèses
Où se trouvent l’Adjudant-chef de la gendarmerie, Didier Badji, et le Sergent Fulbert Sambou ? Cette question est posée au plus haut sommet de l’Etat, qui cherche à localiser ces deux agents en fonction respectivement à l’Inspection générale d’Etat et à la Direction des renseignements militaires. Les autorités ont décidé de sortir les gros moyens pour les retrouver. Selon un communiqué du Parquet du Tribunal de grande instance hors classe de Dakar, «les unités d’enquête ainsi que les sapeurs-pompiers et la Marine nationale ont été engagés dans les recherches pour retrouver lesdites personnes qui ne sont pour le moment que portées disparues».

Il faut savoir que la disparition des deux agents a été signalée dans la soirée du samedi 19 novembre 2022. Et les recherches ont été immédiatement déclenchées par toutes les unités compétentes du pays pour retrouver leurs traces. «La géolocalisation des appareils des disparus a permis de les situer consécutivement au niveau des falaises rocheuses du Cap manuel où ont été retrouvés par ailleurs un filet de pêche tendu, des restes d’appât de crevettes ainsi que des chaussures appartenant aux susnommés», explique procureur de la République dans un communiqué.

Ouverture d’une information judiciaire
En attendant, les recherches se poursuivent. D’après le patron du ministère public, la Brigade prévôtale s’est immédiatement transportée sur les lieux pour procéder aux constatations d’usage à l’effet d’élucider les circonstances précises de ces disparitions. Le Parquet du Tribunal de grande instance hors classe de Dakar annonce l’ouverture d’une enquête judiciaire confiée à la Brigade prévôtale de la Gendarmerie nationale.

Aujourd’hui, la disparition de ces agents appelle à beaucoup de questions : ont-ils été engloutis par les vagues ? Dans cette zone, la mer n’est pas agitée pour emporter Didier Badji et Fulbert Sambou, qui sont des professionnels aguerris. Pour certains, cette thèse ne tient pas la route. Ont-ils été enlevés ? Et pourquoi ? Ce qui relève aussi de l’improbable aux yeux de certains.

Arrestation d’un gendarme dans l’affaire PAN
Mais, il y a une troisième hypothèse : l’Adjudant-chef, Didier Badji et le Sergent, Fulbert Sambou, qui a servi au 5e Bataillon d’infanterie, auraient volontairement organisé leur disparition pour sortir des radars de la Justice après l’arrestation du journaliste, Pape Alé Niang, interpellé le dimanche 6 novembre dernier et placé sous mandat de dépôt pour diffusion d’informations militaires non autorisées par la hiérarchie, recel de documents administratifs et militaires et diffusion de fausses nouvelles de nature à jeter le discrédit sur les institutions publiques. Cette «fuite» de ces agents, qui entretiennent aussi une relation plus que professionnelle, a été constatée quelques heures après l’arrestation d’un autre gendarme suite aux enquêtes «à fond dans ce dossier» pour retrouver les sources du directeur de publication du site d’informations Dakar Matin dont le téléphone «a parlé et a parlé trop même». Au plus haut sommet de la hiérarchie de la maréchaussée, une «traque» d’éventuels éléments qui «compromettent» la sécurité publique, sous la houlette du Haut-commandant de la Gendarmerie nationale, est lancée.


















Le Quotidien
Notez


Inscription à la newsletter











Vidéos & images