Dakarposte.com - Le site des scoops
Dakarposte.com

ANSD | LE RGPH-5 RÉVÈLE UNE POPULATION DE PLUS DE 18 MILLIONS D’HABITANTS AU SÉNÉGAL EN 2023

Rédigé par Dakarposte le Mercredi 10 Juillet 2024 à 01:40

Le Sénégal a officiellement recensé une population de 18 126 390 personnes en 2023, avec une répartition de 50,6% d’hommes et 49,4% de femmes, selon les résultats détaillés du 5e Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH-5). Ces résultats ont été publiés mardi par l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) lors d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération, Abdourahmane Sarr.

Le rapport de l’ANSD révèle que la population sénégalaise est constituée à 98,9% de citoyens sénégalais et a connu une croissance annuelle de 2,9% entre 2013 et 2023. À ce rythme, la population du pays pourrait doubler d’ici 25 ans.

Cependant, la fécondité a diminué au cours des deux dernières décennies. Le nombre moyen d’enfants par femme est passé de 5,3 en 2002 à 4,2 en 2023. Les régions les plus urbanisées affichent les taux de fécondité les plus bas, exception faite de Diourbel.

Dakar affiche un taux de 2,8 enfants par femme, tandis que Ziguinchor et Thiès en comptent respectivement 4,0 et 4,1. Les régions de Sédhiou et Kaffrine présentent les taux les plus élevés avec 6,0 et 5,8 enfants par femme.

Par ailleurs, l’espérance de vie a augmenté, passant de 64,7 ans en 2013 à 68,9 ans en 2023, avec une différence notable entre les sexes : 70,0 ans pour les femmes contre 67,7 ans pour les hommes. En milieu urbain, l’espérance de vie atteint 71,4 ans, contre 67,7 ans en milieu rural.

Les régions de Dakar, Thiès et Diourbel concentrent 54,7% de la population urbaine. Dakar, en particulier, regroupe 22% de la population totale sur seulement 0,28% du territoire national, avec une densité de 7 277 habitants par km². Entre 2018 et 2023, le Sénégal a enregistré 56 401 immigrants internationaux contre 166 561 émigrants. Les principales destinations des émigrants sénégalais sont la France, l’Espagne et l’Italie.

Lors de la séance de restitution des résultats du RGPH-5, le ministre Abdourahmane Sarr a salué les progrès du Sénégal dans la production de données, soulignant l’importance de l’usage du digital pour ce recensement. Il a attribué cette réussite à la maturité et à l’efficacité de l’appareil statistique national sous la direction de l’ANSD.

Le ministre a également souligné que la compréhension de la structure et de la dynamique de la population permettra de maximiser les bénéfices du dividende démographique et de densité en orientant les politiques vers le développement du capital humain pour améliorer la productivité nationale. Il a encouragé l’ANSD à rendre ses données plus accessibles aux chercheurs pour faciliter la réalisation d’études spécifiques.

















Rts




Inscription à la newsletter






Vidéos & images