Dakarposte.com - Le site des scoops

Débarquement de Provence : Macron demande aux maires d'honorer les combattants africains

À l'occasion du 75e anniversaire du débarquement de Provence, commémoré en présence de chefs d'État africains, Emmanuel Macron a invité jeudi les maires de France à baptiser rues et places aux noms de combattants africains.

ACTUALITÉ

À Saint-Raphaël, Emmanuel Macron a rendu hommage aux 450 000 soldats qui ont participé au débarquement allié du 15 août 1944 en Provence, lors de la cérémonie du 75e anniversaire. L'opération a été menée par les forces américaines et françaises, parties d'Afrique du Nord, de Corse et d'Italie du Sud.

Il s'agissait de la première sortie officielle d’Emmanuel Macron depuis le début de ses vacances, avant une rentrée chargée sur le front diplomatique la semaine prochaine.

Présence des présidents guinéen et ivoirien

La cérémonie a eu lieu en présence des présidents guinéen Alpha Condé et ivoirien Alassane Ouattara ainsi que de l'ancien président Nicolas Sarkozy à la nécropole nationale de Boulouris, où reposent 464 combattants de la 1e armée française.

Un discours d'Alpha Condé, la lecture d'un texte par David Diop, prix Goncourt des lycéens 2018, et celle d'un témoignage de vétéran par une lycéenne ont ponctué la cérémonie.

"La France a une part d'Afrique en elle"

Traditionnellement, cet anniversaire est l'occasion de saluer la contribution des soldats des anciennes colonies françaises à la Libération. Les troupes incluaient 260 000 combattants de la 1e armée française dirigée par le général de Lattre de Tassigny, composée principalement de soldats venus d'Afrique du Nord et subsaharienne.

Dans son discours, Emmanuel Macron a ainsi rendu hommage aux soldats africains qui ont écrit cette "page cruciale" de l'Histoire de France, lui rendant "sa liberté et sa dignité". "La France a une part d'Afrique en elle et sur le sol de cette Provence, cette part fut celle du sang versé", a lancé le président de la République.

Emmanuel Macron s'est également adressé aux maires de France, les invitant à honorer les combattants africains en baptisant rues et places des communes françaises.

"Je lance aujourd'hui un appel aux maires de France pour qu'ils fassent vivre, par le nom de nos rues et de nos places, par nos monuments et nos cérémonies, la mémoire de ces hommes qui rendent fiers toute l'Afrique et disent de la France ce qu'elle est profondément : un engagement, un attachement à la liberté et à la grandeur, un esprit de résistance qui unit dans le courage", a poursuivi le chef de l'État.


"Une situation sans précédent"

Au moins 136 routes et autoroutes de l'État ont été endommagées ou coupées par les inondations, a ajouté ce responsable. Les précipitations se sont atténuées dans l'État du Maharashtra, dans l'ouest de l'Inde, mais certains réservoirs de la région ont reçu des quantités d'eau record.

"C'est une situation sans précédent", a ajouté le responsable. "Nous nous attendons à ce que les débits diminuent dans les quatre à cinq jours s'il ne pleut plus." Au moins 27 personnes ont été tuées dans le Maharashtra, où plusieurs villes importantes sont inondées depuis plusieurs jours, selon la presse.

Des accidents causés par de fortes pluies dans le Gujarat, l'État d'origine du Premier ministre indien Narendra Modi, dans l'ouest de l'Inde, ont fait au moins 16 morts.

Chaque année, les pluies de mousson sont attendues pour refaire le plein des réserves en eau mais elles coûtent aussi la vie à des centaines de personnes.
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Le PÉRIL Barthélemy DIAS ! (Par Néné Fatoumata TALL)

23/02/2020

Le ministre d’Etat, Secrétaire Général de la présidence de la République, Mohamed Boun Abdallah Dionne brise enfin le silence !

23/02/2020

Macky Sall rassure ses alliés : « Mon engagement ne fera jamais défaut! »

23/02/2020

Décision : Kemi Séba sera expulsé à nouveau dès ce soir, son avocat se pourvoit en cassation.

23/02/2020

Hommage du Chef de l'État à Tanor : « Idrissa Seck et moi, sommes témoins du respect et de la considération de l'Homme... »

23/02/2020

Diourbel : le prix de la baguette de pain passe à 200 francs

23/02/2020

​Pierre Joe Ndiaye à Barthélemy Diaz : « tu n’es ni sel ,ni lumière »

23/02/2020

L’activiste béninois Kemi Seba a été interpellé ce dimanche 23 février 2020 dès son arrivée à l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) de Diass.

23/02/2020

Disparition du khalife de Mpal : Ousmane Sonko rend hommage à El Hadji Lamine Ngom

23/02/2020

Barthélémy Dias : « Guy Marius Sagna est en prison parce qu’il est catholique »

23/02/2020