Dakarposte.com - Le site des scoops

Etat d'urgence - Repousser le début du couvre-feu à 22 heures serait une bonne mesure !

ACTUALITÉ

Si les Sénégalais commencent à paniquer avec la prolifération rapide contre le Covid 19 ce n'est pas tant parce que les cas de contamination se multiplient mais, surtout, parce que le président de la République, chef de l'Etat a fait preuve de panique face à la pandémie. Trop rapidement il a pris des mesures extrêmes qui restreignent considérablement la circulation des personnes et des biens.
La plupart de nos compatriotes admettent qu'il était nécessaire de prendre le taureau par les cornes en prenant les bonnes décisions.
Nombre d'entre eux comprennent que le président de la République décrète l'état d'urgence mais, le couvre-feu qui l'accompagne avec la conséquence qu'aucun Sénégalais ne doit se trouver dans la rue entre 20 heures et 6 heures du matin semble exagérée. Du moins, elle est mal appréciée par les populations. C'est en substance l'information qui revient à dakarposte.

La cause? Cette mesure, à l'actif de celui qui tient les manettes du pouvoir Exécutif  est gérée avec une absence totale de discernement de la part des forces de l'ordre. C'est ainsi que lors des deux premiers jours (24 et 25 mars 2020) l'on a assisté à des scènes intolérables de violence sur des citoyens qui n'ont eu que le tort d'avoir un problème de transport et qui se sont trouvés au mauvais endroit au mauvais moment.
Des scènes surréalistes que l'on croirait d'une autre époque et qui ont choqué tout le monde car elles ont été partagées sur les réseaux sociaux et relayées par la presse en ligne. Celle particulière de cette femme enceinte battue au sang par des policiers furieux est l'une des plus choquantes.

Couvre-feu ne doit pas signifier violence extrême et folie furieuse de la part des policiers contre les contrevenants.
D'ailleurs, ce couvre-feu se justifie-t-il par le coronavirus ou l'intention inavouée de mettre les Sénégalais au pas ? Parce que s'il s'agissait essentiellement de barrer la route à la pandémie, c'est entre 6 heures et 20 heures qu'il faut prendre les meilleures mesures, heures auxquelles les activités se passent partout en ville et non pas entre 20 heures et 6 heures du matin, où seulement 1/10ème de la population mène des activités. Et il se trouve, en plus, que tous ces "goorgoorlous" que le couvre-feu surprend sont victimes de la rareté des moyens de transport en commun qui ne peuvent pas évacuer tout le monde en quelques heures.
Débuter le couvre-feu à 20 heures n'est donc pas une bonne idée. "Njiitou Rewmi" (le Président  Macky Sall) devrait donc revoir sa copie et commencer l'heure du couvre-feu de deux bonnes heures et la fixer à 22 heures, ce qui permettrait à tous les travailleurs de l'administration, du secteur privé et de l'informel d'arriver à temps chez eux à cause des embouteillages et de l'insuffisance des véhicules de transport en commun.

Augmenter de deux heures le début du couvre-feu serait une bonne mesure et éviterait aux Sénégalais d'assister à ces intolérables scènes de course-pousuite entre policiers et retardataires, qui se soldent presque toujours en un tabassage en règle de pauvres gens qui n'ont eu que le tort de rater un bus ou un taxi. Car si notre pays connaît beaucoup de cas de personnes atteintes, Dieu merci personne n'est encore officiellement décédé du Coronavirus. A moins que les décès ne soient le fruit de la brutalité policière qui s'abat sans distinction sur n'importe qui !








 
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Coumba GAWLO porte Plainte contre X, sa chaîne Youtube a été piratée et ses vidéos supprimées

12/07/2020

Mali: l’imam Dicko lance un appel au calme après de nouvelles violences à Bamako

12/07/2020

AFFAIRE ASSANE DIOUF: La Chambre d’accusation se prononce mardi

12/07/2020

Le Sytjust boycotte encore les tribunaux pour 3 jours

12/07/2020

Donald Trump porte un masque pour la première fois en public

12/07/2020

Gazelles Oryx: un "braconnage" à 100 Millions

12/07/2020

Covid19, remobiliser les sénégalaises et les sénégalais

12/07/2020

Post COVID-19 : « L’heure est grave ! » d’où la nécessité d’un gouvernement d'union nationale pour une réponse crédible aux énormes défis

12/07/2020

Son entourage indifférent…: Macky Sall ne risque-t-il pas de tomber dans la « mare » à crocodile de ses détracteurs ?

12/07/2020

Affaire Sedima-Ndingler : Me Boucounta Diallo tire sur Babacar Ngom

12/07/2020