Dakarposte.com - Le site des scoops

Face à une opposition éssouflée - Macky Sall en roue libre

ACTUALITÉ

Force est de reconnaître au Président Macky Sall un génie politique inestimable. Depuis qu'il a été élu en 2012, Macky Sall a la main heureuse car il ne rencontre pratiquement aucun obstacle à ses desseins. Il remet la Crei sur la sellette et, face aux cris d'orfraie du Pds et de son chef éternel, Abdoulaye Wade, cette juridiction se met en branle et met en prison quelques caciques de l'ancien pouvoir. Les manifs se multiplient mais, face à la détermination de Macky Sall elles finissent par ne plus attirer beaucoup de monde. Il organise des élections locales, législatives et présidentielles et les remporte toutes les doigts dans le nez, au grand dam d'une opposition qui le donnait pourtant perdant. Et il tient donc son deuxième mandat sans coup férir tout en contrôlant la quasi totalité des communes et des conseils départementaux. Mais malgré tous ces acquis, il fait face à une opposition non plus constituée des seuls partis politiques mais surtout de la société civile. Et tout ce que cette opposition entreprend tombe à l'eau. Que devient le Front national de résistance, ce fameux Fnr mis sur pied par Mamadou Diop Decroix pour mettre des bâtons dans les roues de Macky ? Un feu de paille. Et le Front Aar li niou bokk ? Aux oubliettes. Tout comme ce nouveau Front dénommé Nioo lank qui ne réussit plus à mobiliser les foules, et aussi ces plaisantins Y en marre que les Sénégalais ont démasqué comme d'obscurs chasseurs de primes...
Selon certaines sources d'ailleurs, Nioo Lank a implosé du fait que ses membres se sont disputés à cause d'une somme de 700.000 francs offerte par Wade. Triste.
Au total, c'est le Président Macky Sall qui est seul maître à bord et qui peut organiser en toute tranquilité un dialogue politique qui se déroule sans anicroches malgré le boycott de certains partis politiques. Ce n'est pas seulement de la baraka, c'est plutôt l'expression d'un génie politique qu'on ne lui connaissait pas avant 2012. Mais il a bien de qui tenir car, pour avoir été aux côtés d'un certain Abdoulaye Wade pendant plusieurs années il ne pouvait lui manquer cette qualité. Il a démantelé le Pds, écrasé les Khalifistes et mis au pas la société civile. Un tel talent est inégalable.









Mamadou Ndiaye, Dirpub dakarposte
    njaydakarposte@gmail.com
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Voici le communiqué du Conseil des Ministres

19/02/2020

Voici les nominations à l'issue du Conseil des Ministres !

19/02/2020

SASIE DE 1200 KG DE FAUX MÉDICAMENTS À KAFFRINE

19/02/2020

Kaolack : La mort d'un homme, après avoir vomi du sang, suscite la panique.

19/02/2020

DIALOGUE POLITIQUE AUTOUR DU CUMUL DES FONCTIONS DE CHEF DE PARTI ET CHEF DE L’ÉTAT - LA MAJORITE MAINTIENT LE STATU QUO

19/02/2020

Burkina Faso: trois soldats tués dans l'attaque d'un détachement militaire à Kelbo, dans le nord

19/02/2020

Augmentation du prix de l’électricité : Autopsie d’une genèse et de la mauvaise gestion de la SENELEC sous Macky Sall (Cellule des Cadres, la République des Valeurs)

19/02/2020

Ousmane Sonko toujours dans le sarcasme et la dérision. (Par Fatoumata Niang Ba)

19/02/2020

AUDIO - Mame Mor Mbaye attaque encore Sokhna Aïda Diallo: "Mokaloul sakh Ayatoul Koursiyou"

19/02/2020

Mame Makhtar Guèye: "Ma fille commence à exprimer des tendances dépressives et suicidaires"

19/02/2020