Dakarposte.com - Le site des scoops


Dakarposte.com


Fonds Force Covid-19 : Comment l'État a renforcé l'efficacité des CTE

Rédigé par Dakarposte le Mardi 17 Août 2021 à 14:40

Fonds Force Covid-19 : Comment l'État a renforcé l'efficacité des CTE
Grâce au fonds Force Covid-19 de 1000 milliards de francs CFA, les Centres de traitement des épidémies ont gagné en efficacité dans la prise en charge des personnes contaminées. Les hôpitaux Principal, Dalal Jàmm et Fann sont des exemples éloquents.
 
Il est trop tôt pour crier victoire, mais le Sénégal commence à inverser la courbe des infections à la Covid-19. Celle-ci ne cessait de grimper depuis l'apparition du variant Delta. Mais après deux mois de forte pression, le pays enregistre en effet ces derniers jours un recul des contaminations. Les taux de positivité baissent jusqu'à 6% alors qu'ils pouvaient atteindre 37% au plus fort de la flambée des cas positifs.
 
 
Si cette tendance baissière, notamment chez les personnes âgées (de 22% à 14%), est pour une bonne part à attribuer à la vaccination, le relèvement du plateau médical des hôpitaux publics, grâce au fonds Force Covid-19, y a beaucoup contribué. Il faut faire un tour à Principal, à Dalal Jàmm et à Fann pour s'en rendre compte. Au niveau de ces structures sanitaires de la région de Dakar, l'épicentre de l'épidémie au Sénégal, le gouvernement a relevé les capacités litières et, surtout, mis à disposition des équipements et appareils améliorant la prise en charge des personnes atteintes de Covid-19, notamment les formes graves.
 
Suivi à distance à Principal, tests rapides à Dalal Jàmm
 
L'Hôpital Principal est ainsi doté d'un système de suivi centralisé et à distance des personnes infectées. Le dispositif permet d'avoir une vue globale sur l'état de santé des malades et, pour le personnel médical, de limiter les contacts physiques avec ceux-ci. "Nous pouvons surveiller le cœur, les poumons et tous les paramètres vitaux à partir de ce système de contrôle. Et chaque fois qu'il y a un souci, nous pouvons intervenir et faire ce qu'il faut", explique Pr Mame Thierno Dieng, le directeur de l'hôpital, interrogé par Le Soleil, qui a publié dans son édition de ce mardi un reportage au niveau de certaines structures de santé publiques dont le plateau de leur Centre de traitement des épidémies (CTE) a été relevé grâce au fonds Force Covid-19.
 
 
Le journal s'est rendu aussi à l'hôpital Dalal Jàmm de Guédiawaye. Le fonds Force Covid-19 a permis de doter cet établissement de santé public de la banlieue dakaroise, d'appareils de test rapide de pointe. Avec cet équipement, les résultats sont disponibles une heure après les prélèvements, ce qui constitue un élément important en vue de la prise en charge des cas avérés.
 
"Nous avons deux appareils de ce genre dont l'un peut faire 96 tests en même temps", informe le directeur de l'hôpital, Moussa Same Daff. Qui ajoute : "Les laboratoires de l'hôpital Dalal Jàmm sont les plus équipés de ce pays grâce au fonds Force Covid-19." Conséquence : selon le responsable du CTE du l'établissement de santé, Pr Louise Fortes, Dalal Jàmm enregistre un taux moyen de guérison de 80%.
 
L'humain au cœur du dispositif
 
À Fann également, l'efficacité du fonds Force Covid-19 se ressent dans la prise en charge des infections. Récemment, grâce à ce mécanisme de financement mis en place par le gouvernement dès l'apparition de la pandémie au Sénégal, en mars 2020, trois blocs d'hospitalisation des cas graves ont été aménagés. Au niveau de ces espaces, chaque patient dispose d'une cabine climatisée et équipée de poste téléviseur. Ici, laisse entendre le directeur de l'hôpital, Dr Cheikh Tacko Diop, le but est d'humaniser les hospitalisations, d'éviter l'isolement et la stigmatisation des malades. C'est ainsi que les visiteurs peuvent communiquer avec leur parent hospitalisé, à travers une vitre installée à cet effet, sans avoir un contact physique direct avec lui.
 
Et ce n'est pas tout. "Nous avons un service de pneumologie pour le traitement des patients post-Covid-19, salue le directeur de l'hôpital de Fann. Ces derniers ont besoin d'un autre traitement après leur guérison."
 
Le fonds Force Covid-19 a été mis en place quelques semaines après l'apparition officielle de la pandémie au Sénégal. Doté de 1000 milliards de francs CFA, il a permis de financer la riposte et la solidarité contre les effets de la crise sanitaire. Le soutien aux structures sanitaires en constituait le Pilier 1.
 
"Avec une enveloppe initiale dédiée de 64,4 milliards FCFA, les dépenses liées à la riposte dans le secteur de la santé ont atteint 105 milliards à la date du 31 mars 2021. (…) Ces dépenses ont permis de renforcer nos capacités d'accueil à travers le territoire dans un contexte de gratuité totale des soins aux patients testés positifs à la Covid-19", avait souligné le général François Ndiaye, le président du comité de suivi et d'évaluation Fonds, lors de la présentation au chef de l'État, au mois de juillet dernier, du rapport d'activités de ses équipes.
Notez










Inscription à la newsletter











Vidéos & images