Dakarposte.com - Le site des scoops

Ivre comme un polonais, Seydou Nourou Tall perturbe le quartier et échappe à un lynchage- Amar Khary Diop l’aide, le soûlard l’agresse avec une lame, il se défend avec un tesson et écope 3 mois ferme

Amar Khary Diop a comparu à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Dakarposte est en mesure de révéler qu'il a été condamné à 3 mois de prison ferme pour avoir poignardé un ivrogne.

ACTUALITÉ

Amar Khary Diop a été jugé au  tribunal des flagrants délits de Dakar pour coups et blessures volontaires avec une Itt de 30 jours. Intervenant dans une banale dispute entre colocataires, il avait poignardé Seydou Nourou Tall. C’était dans la soirée du 15 juin 2020 dernier aux Parcelles Assainies. Cette nuit-là, Seydou. N. Tall, présenté comme un ivrogne,  revenait du Bar. Soul comme un polonais, il  a créé un boucan dans l'immeuble. Ce qui a perturbé la quiétude des occupants. Lesquels l'ont violenté. Sous l'emprise de l'alcool, Seydou s'en est pris à Amar. K. Diop qui a voulu le sauver d'un lynchage. Il lui a donné un violent coup de tête. Noir de colère, Amar s'est acharné sur lui, en le violentant. Se débattant, Seydou a brandi une lame avec laquelle il a blessé  Amar sur le bras. Celui-ci s'est retiré dans son domicile d’où il est revenu, armé d'un tesson de verre, pour en découdre avec son antagoniste. Revenant à la charge, Amar a asséné des coups à Seydou en le blessant à la poitrine et aux bras. C'est sur ces entrefaites qu'il a été arrêté pour coups et blessures volontaires. L'affaire, évoquée hier lundi, Amar a écopé de 3 mois de prison ferme. 

«Seydou est un ivrogne qui perturbe la quiétude des notables du quartier.»

A la barre, le prévenu a reconnu les faits qui lui sont reprochés, disant que la partie civile est un ivrogne qui sème la terreur dans le quartier. 33 ans, marié, père d'un enfant et soudeur métallique de profession, Amar Khady Diop revient sur les faits : «Seydou est un ivrogne qui perturbe la quiétude des notables du quartier. En cette période de couvre-feu, il est tout le temps dans la rue. Ce jour-là, il était ivre. Et il a crée un boucan dans leur immeuble. Ses colocataires l’ont violenté. J'ai voulu intervenir en sa faveur pour le sauver du lynchage. Mais, il s’en ai pris à moi. Et il m'a blessé. Pour me venger, j'ai pris un tesson de verre. Avec lequel je l’ai poignardé», explique le prévenu. Les débats d’audience ont permis de savoir que le plaignant, qui n'a pas comparu a eu de graves blessures au niveau de la poitrine et aux bras. Le parquet  a requis l'application la loi pénale. Le tribunal a donné l'opportunité au prévenu de prononcer son dernier mot pour sa défense. Amar Khary Diop a sollicité la clémence du juge. Au terme du procès, le prévenu a pris 3 mois ferme. 
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Le voleur de la Range Rover de Eumeu Séne décéde...

03/07/2020

Irène Mingasson : "Le Sénégal n'est pas concerné par la fermeture de l'espace Shengen"

03/07/2020

Remaniement annoncé : Toubab Diop menace les ministres “escrocs” qui publient de fausses listes

03/07/2020

Mauritanie : 38 techniciens supérieurs sénégalais rapatriés

03/07/2020

Élève testé positif à Diourbel : Sa famille rejette toute contamination

03/07/2020

Situation alarmante dans plusieurs prisons du pays : Grabuge à Diourbel et Koutal, plus d’une dizaine de blessés signalés au Camp Pénal

03/07/2020

Horreur à Coki : Mor Sylla tué par le tracteur qu'il conduisait

03/07/2020

Affaire Cbao : Abdoul Mbaye invite Bocar Samba Dièye à une confrontation

03/07/2020

Affaire King Fadh Palace : Racine Sy porte plainte contre un délégué du personnel pour…

03/07/2020

Homosexualité : Un Sénégalais traîné en justice en Gambie

03/07/2020