Dakarposte.com - Le site des scoops et des exclusivités

Khazri, Pépé et Sarr finalistes du Prix Marc-Vivien Foé 2019

RFI et France 24 ont dévoilé les noms des trois finalistes du Prix Marc-Vivien Foé 2019, décerné au meilleur joueur africain de L1. Il s’agit du Tunisien Khazri, (Saint-Étienne), de l’Ivoirien Pépé (Lille) et du Sénégalais Sarr (Rennes).

ACTUALITÉ


Qui succèdera au Camerounais Karl Toko-Ekambi, lauréat de l’édition 2018 du Prix Marc-Vivien Foé, décerné par RFI et France 24 au meilleur joueur africain de Ligue 1 de la saison ? Des 11 finalistes de la compétition, dont l’identité a été dévoilée au début du mois d’avril, il n’en reste que trois : le Tunisien Wahbi Khazri (Saint-Étienne), l’Ivoirien Nicolas Pépé (Lille) et le Sénégalais Ismaila Sarr (Rennes). L’occasion pour France24.com de revenir en quelques mots sur l’excellente saison des trois joueurs qui composeront le podium de cette édition 2019.

• Wahbi KHAZRI (Tunisie, Saint-Étienne, 28 ans)


 

Deuxième du Prix Marc-Vivien Foé 2018, le Tunisien fera-t-il mieux cette année ? L’attaquant est en tout cas au moins aussi performant avec Saint-Étienne que la saison passée avec Rennes. Le joueur de 28 ans, pillier stéphanois depuis le début de la saison, a trouvé le chemin des filets à 13 reprises pour 7 passes décisives. Un bilan qui en fait l'un des atouts majeurs des Verts en cette fin de saison, alors qu'ils sont en lice pour retrouver l'Europe, et pourquoi pas même la Ligue des champions.

• Nicolas PÉPÉ (Côte d’Ivoire, Lille OSC, 23 ans)

Sans ses 13 buts la saison passée, Lille ne serait peut-être pas en Ligue 1 en 2019, après avoir frôlé la relégation en 2018. Et sans ses coups d’éclat, les Lillois ne seraient sans doute pas davantage en course cette année pour une qualification en Ligue des champions. L’Ivoirien de 23 ans, qui suscite bien des convoitises à l'étranger, affiche un bilan impressionnant : 20 buts et 11 passes décisives. Un CV qui a grandement contribué à l'excellente saison des Dogues, presque assurés désormais de terminer à la 2e place de la Ligue 1.

• Ismaïla SARR (Sénégal, Stade rennais, 21 ans)


Du talent il en a. Tout le monde le sait déjà, à Rennes comme ailleurs en Ligue 1. Mais, cette saison, le Sénégalais a franchi un nouveau palier en se montrant davantage régulier et surtout décisif. À 21 ans, l’ailier a largement les moyens de devenir une des stars du championnat, si son club parvient à le préserver des sirènes de l'étranger. Mais même s'il quitte le Stade rennais, ce sera au terme d'un exercice plutôt emballant, en témoigne son bilan comptable plus que respectable : six buts et cinq passes décisives.
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :




Enquêtes et révélations

​Héritage spirituel et physique de Cheikh Béthio Thioune - Sokhna Aïda Diallo, le cheveu dans la soupe

17/10/2019

MANQUE D’EAU À TOUBA : JOUR DE MAGAL, LE CALVAIRE DES POPULATIONS

17/10/2019

Côte d'Ivoire: la candidature de Soro, une question de soutiens et de stratégie

17/10/2019

Les jeunes d'Agnam décrètent le boycott de toutes les activités sportives, culturelles et politiques de leur maire Farba Ngom

17/10/2019

Tout sur le magal : En direct de Touba

17/10/2019

USA : Abdoulaye Cissé, fils du médiateur de la République, poignardé à mort

17/10/2019

Guinée: renvoi du procès des membres du FNDC arrêtés en amont de manifestations

17/10/2019

FONDATEUR DU MOURIDISME CHEIKH AHMADOU BAMBA, INFATIGABLE COMBATTANT DE LA FOI

17/10/2019

Ce que l'on sait des opérations de sécurisation du Magal de Touba

16/10/2019

Communiqué du conseil des ministres du mercredi 16 Octobre 2019

16/10/2019