Dakarposte.com - le site des scoops et des exclusivités

Le Sénégal sous l'ère makyavel, passe du pays de la teranga au pays de procès des opposants (Oulimata Kane )

Vendredi 5 Janvier 2018
ACTUALITÉ

Le Sénégal sous l'ère makyavel, passe du pays de la teranga au pays de procès des opposants (Oulimata Kane )

Chers compatriotes « Khalifaistes » et membres des partis de l’opposition, permettez-moi de vous donner mon point de vu sur la situation politique qui prévaut en ce moment au SENEGAL.

Une situation, comme nous l’avons tous constaté marquée par l’embastillement du maire de Dakar, monsieur Khalifa Sall et bien avant lui, celui de Bamba Fall maire de la Médina, la condamnation de Barthélémy Diaz le maire Mermoz-Sicap-Sacré cœur et d’autres qui sont sur la liste. La coïncidence de tous ces événements « politico-judiciaires » avec la préparation des élections presidentielle de 2019 est plus que troublante, pour ne pas dire préméditée si j’ose exprimer exactement le fond de ma pensée.  l’APR est entrain de subir ses pires moments depuis son existance, malgré les moyens financiers colossaux investis pour détourner le vote des habitants.

 Aujourd’hui, ayant la certitude que ça sera encore un remake et rebelote, la stratégie du prince de « Mackyavel » est toute évidente, TOUT Sauf les candidatures  de ces mairese et opposants qui dérangent. Pour cela, la « justice aux ordres » pour paraphraser Barthélémy Diaz, Ousmane Sonko et tant d’autres, est mise en branle avec une consigne claire, enfermer le maximum pour les empêcher de battre campagne.
Face à cela que doit-on faire ? A mon humble avis, je pense qu’on ne doit plus tomber dans le piège du « Mackysard », qui ne cherche qu’à regrouper les militants de l’opposition autour du tribunal pendant que lui, il fait tranquillement sa campagne déguisée à travers ses fameuses tournées économiques et inaugurations d’esplanades de familles religieuses.

Je pense que cette stratégie, déjà été utilisée dans le cas du long procès de notre CHER CANDIDAT KARIM WADE doit nous servir de leçon car en effet, durant plus de 2 ans les militants du PDS ont fait le pied de grue au tribunal, délaissant ainsi leurs bases et au finish ils n’ont pu disposer d’assez de temps pour faire face aux joutes électorales.

Continuons à dénoncer cette injustice et cette forfaiture, mais laissons cette bataille aux avocats et descendons sur le terrain, remobilisons la base pour un retrait massif des cartes d'identité biométrique et travaillons surtout pour un éveil des consciences des populations souvent victime de la désinformation et de la manipulation médiatique.
Tenons le discours qu’il faut afin de redonner l’espoir à ces sénégalais, hélas déjà déçus par autant de scandales en seulement 5 ans de pouvoir.

Seule la vérité des urnes triomphera de ce régime aux abois, c’est la seule solution pour faire partir à jamais la dynastie Faye-Sall-Timbo-Gassama. Ensemble_pour_liberer_le_SÉNÉGAL_du_Mackysard

Oulimata Kane karimiste, Membre du comité Directeur Pds
UJTL Grand Yoff.

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

L'armée neutralise un assaillant à Ziguinchor

18/12/2018

Une fille du député Diopsy arrêtée !

18/12/2018

« UNE ALLIANCE KARIM - KHALIFA, DANS UN ESPRIT DE MUTUALISER NOTRE COMBAT... »

18/12/2018

Un « malfaiteur » tué par l’armée

18/12/2018

AHMED KHALIFA NIASS ÉVOQUE LA MORT DE SON FRÈRE ET ANNONCE UNE PLAINTE

18/12/2018

Emouvant ce témoignage de Moustapha Niass pour sa maman!

18/12/2018

Discours du Président du Sénégal, Macky Sall, à Paris, le 17 Décembre

17/12/2018

Décès de la mère de Moustapha Niasse à l’âge de 105 ans

17/12/2018

Omar Sarr : "Le casier judiciaire et la carte nationale d'identité de Karim Wade ne peuvent être les causes d'invalidation de sa candidature"

17/12/2018

Conseil constitutionnel : Le récépissé de déclaration de candidature de Khalifa Sall

17/12/2018