Dakarposte.com - Le site des scoops
Dakarposte.com

Législatives et manifs intempestives – Sonko fait machine arrière-toute...Les dessous de sa volte-face...

Rédigé par Dakarposte le Mercredi 29 Juin 2022 à 21:24

Il avait annoncé que si sa liste nationale n’est pas validée, celle de Benno non plus ne devrait pas l’être et que, par conséquent il n’y aura pas d’élections. Il avait aussi dit à ses partisans que la manif prévue ce mercredi aura bel et bien lieu et avait même défié  Macky Sall : « Personne ne me confinera, ils pourraient me jeter en prison ou m’éliminer mais je sortirai » ! C’est en substance ce qu’il avait déclaré mais…
Car, il y a un « mais ». Aujourd’hui,  Ousmane Sonko a totalement changé d’’avis. Non seulement il a annulé la manif mais en, en plus il a décidé que son parti sera de la coalition qui présentera des candidats pour des postes de députés. Du tout au tout, il a reculé de plusieurs pas.
Mais il y a bien une raison à cela. En effet, Ousmane Sonko sait parfaitement que s’il sort de chez lui pour diriger une manifestation il sera arrêté.
Dakarposte tient de bonnes sources - c'est d'ailleurs un secret de polichinelle - que les forces de l’ordre ont en effet reçu des instructions fermes : Tout leader de l’opposition qui participera à une manifestation interdite sera mis aux arrêts et présenté au parquet. Ayant appris de l’arrestation de Déthié Fall, Mame Diarra Fam et  Ahmet Aïdara, Sonko a préféré ne pas courir le risque d’être arrêté et jeté dans les lugubres dédales de la prison communément appelée  " 100m2" où il pourrait passer la Tabaski loin de ses épouses et de ses chers enfants. Comme disait un tristement célèbre "jailman":  " kasso du fees ", autrement dit il y aura toujours une place en prison pour les délinquants, les malfaiteurs et les hommes politiques qui ne respectent pas la loi. Un homme averti...




njaydakarposte@gmail.com

Mamadou Ndiaye
Notez


Inscription à la newsletter











Vidéos & images