Dakarposte.com - Le site des scoops et des exclusivités

Marie Sow Ndiaye à Thérèse Faye Diouf : « A chaque fois qu’elle ouvre la bouche, c’est pour sortir des inepties »

POLITIQUE

Marie Sow Ndiaye à Thérèse Faye Diouf : « A chaque fois qu’elle ouvre la bouche, c’est pour sortir des inepties »

Dakarmidi – Après avoir attaqué Me Madické Niang sur sa démission de la commission ad hoc, Thérèse Faye Diouf s’est attirée les foudres de Marie Sow Ndiaye, député libérale.

« Comment la première responsable des Jeunesses républicaines, dont la place aurait dû être à l’Assemblée nationale si elle savait se faire respecter, peut soutenir, toute honte bue, que l’honorable député Madické Niang, président du groupe parlementaire « Liberté et démocratie », aurait démissionné sous la pression de ses collègues de l’opposition pour, dit-elle, ne pas gêner ?», s’interroge la député Marie Sow Ndiaye.

Dans une note parvenue à la presse, la présidente de la commission féminine nationale de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl) souligne que « comme à l’accoutumée, à chaque fois que la ravissante mascotte de la République, madame Thérèse Faye, pour ne pas la nommer, ouvre la bouche, c’est pour laisser sortir des inepties, des contre-vérités, des mensonges mais surtout de la médiocrité ».

Elle rappelle plutôt à la coordonnatrice de la Cojer que « Madické Niang a d’abord démissionné de son poste de vice-président avant de quitter définitivement la commission ad hoc ».

« En très bon responsable, posé, mesuré et conséquent, il avait juste espéré que l’Assemblée s’inscrirait dans une dynamique d’assumer pleinement ses prérogatives parlementaires loin du diktat de l’exécutif. Ce qui n’a pas été le cas malheureusement. C’est cela la seule vérité, qu’il faut comprendre, accepter et véhiculer. Le reste n’est que pure invention et mensonge », estime Mme Ndiaye.

Pour remonter un peu plus loin, elle rappelle encore, « qu’à l’occasion de l’installation du bureau de l’Assemblée nationale, Me Madické Niang avait dénoncé la forfaiture » qui se déroulait sous ses yeux, consistant à empêcher le député Khalifa Sall d’être présent, comme le lui permet la loi ».

Marie Sow Ndiaye s’en désole et conseille à Thérèse Faye de « bien remuer la langue avant de verser dans le délire », révèle Le Quotidien.

La Rédaction


Nouveau commentaire :




Enquêtes et révélations

Hôpital de Saint-Louis : L'unique scanner tombe en panne

19/11/2019

L'opposant Mohamed Mansour Kaba à Dakar,« Personne n’a encore vu le texte que Alpha Condé veut soumettre en référendum »

18/11/2019

Edouard Philippe rend un sabre et vend des missiles

19/11/2019

Maroc : La Mauritanie fait arrêter un Sénégalais

19/11/2019

Traqué de toutes parts : Bougazelli tente de sortir du pays

19/11/2019

DÉCÈS DE COLETTE SENGHOR (94 ANS), VEUVE DE LÉOPOLD SÉDAR SENGHOR

18/11/2019

Attendu à la Sr ce lundi : Bougazelli pose (encore) un lapin aux enquêteurs

18/11/2019

Thierno Seydou NOUROU TALL: "Le vrai sabre d'El Hadji Oumar Foutiyou TALL est à Bandiagara"

18/11/2019

Affaire des faux billets : Les complices présumés de Seydina Fall Boughazelli déférés au parquet

18/11/2019

Paix Et Sécurité En Afrique : Macky Presque Seul À Son Forum International

18/11/2019