Dakarposte.com - Le site des scoops

Présidentielle au Burundi: paroles de candidats

Avant le scrutin présidentiel du 20 mai au Burundi, RFI a donné la parole aux candidats. Du côté du parti au pouvoir, le CNDD-FDD, l'équipe de campagne du candidat Evariste Ndayishimiye, qui dans un premier temps avait donné son accord de principe, n'a finalement pas donné suite à nos demandes d'interview. Retrouvez donc nos entretiens avec six des sept prétendants à la succession de Pierre Nkurunziza.

Mardi 19 Mai 2020 - 23:51
International

Présidentielle au Burundi: paroles de candidats
► Pour Agathon Rwasa, la population est déterminée au changement
L’ex-chef rebelle Agathon Rwasa se présente ous les couleurs du Congrès national pour la liberté (CNL). Il est le principal rival du général Evariste Ndayishimiye, candidat du parti au pouvoir, le Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD).
► Léonce Ngendakumana veut réhabiliter l'Accord de paix d'Arusha
Léonce Ngendakumana est le candidat du parti Frodebu. Ce parti avait gagné les premières élections libres du Burundi il y a 27 ans. Actuellement dans l'opposition, il pointe du doigt le bilan du président Pierre Nkurunziza. Sa priorité sera de changer la Constitution actuelle et de réhabiliter l'accord d'Arusha de 2000.
Pour Gaston Sindimwo, «  il faut briser la peur  »
Gaston Sindimwo, candidat Uprona, considère qu'il faudra améliorer les relations diplomatiques du Burundi s'il est élu. Ce candidat, qui considère que le gouvernement a fait du bon travail et qu'il a « un bilan positif par rapport aux autres présidents », souhaite notamment que le pays se démilitarise.
► Pour Francis Rohero, «  les partis politiques ont fait leur temps  »
Francis Rohero est l'initiateur du mouvement Orange, un mouvement citoyen créé pour changer la donne face aux logiques de partis. Ce candidat indépendant mise tout sur un programme chiffré et sur un investissement important dans l'économie du pays pour la relancer.
► Pour Domitien Ndayizeye, «  depuis 2005, c’est le déni de l’accord d’Arusha  »
Domitien Ndayizeye, soutenu par la coalition Kira Burundi, souhaite en finir avec le système Nkurunziza et regrette que l'accord d'Arusha ne soit plus suivi. Il met au centre de son programme, la lutte contre la pauvreté et le rétablissement « des libertés individuelles et d'une véritable démocratie ».
► Pour Dieudonné Nahimana, «  le passé nous divise au lieu de nous unir  »
Dieudonné Nahimana est pasteur et fondateur de l’association New Generation. Ce candidat indépendant veut jouer la carte de la nouveauté pour que le pays puisse couper avec son passé « qui divise ». Se disant candidat de la jeunesse, il prone un message d'union en dehors des logiques partisanes.
Rfi
Aminata Deme

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Edouard Philippe a déjeuné avec Nicolas Sarkozy

05/06/2020

AIDE ALIMENTAIRE : DES ‘’MANQUEMENTS’’ DANS L’IDENTIFICATION DES AYANTS DROIT À SÉDHIOU

05/06/2020

De l’argent blanchi par les Fares au Sénégal dans le viseur du FBI

05/06/2020

Le procès de mineurs finalement renvoyé au 12 juin prochain pour la production des vidéos scellées

05/06/2020

Sandiara: Saisie de 106 kg de drogue par la gendarmerie

05/06/2020

AFFAIRE DU SCANDALE SEXUEL AUX MARISTES ET À SACRÉ-CŒUR - Pourquoi l'audience a été finalement renvoyée à...

05/06/2020

«Je ne ressens rien pour Ibra l’italien à part de l’amitié»

05/06/2020

Régularisation des sans-papier : Rush et pagaille devant le consulat du Sénégal à Milan

05/06/2020

L'épidémie de Covid-19 sous contrôle en France, selon les experts

05/06/2020

En écho aux États-Unis, Omar Sy appelle à «dénoncer les violences policières» en France

05/06/2020