QUAND MODY NIANG ET SEYBANI SOUGOU POUSSENT LEUR OUTRECUIDANCE À L'EXTRÊME !!!

ACTUALITÉ


Depuis sa  sublime réélection à la Magistrature Suprême , des gens peu scrupuleux, enclins à meubler l'espace médiatique sénégalais, pondent à longueur de journée des inepties, les unes plus bizarres que les autres sur SEM Macky Sall. Sous l'acronyme F.D.S ou Forces Dévastatrices du Sénégal ( acronyme que je me plaîs bien à coller aux gens qui ne veulent que destabiliser notre pays), ces énergumènes veulent prendre la démocratie sénégalaise en otage. Pour rappel, le peuple sénégalais, mâture jusqu'à la moelle, a choisi la continuité lors de la présidentielle du 24 Février dernier, en plébiscitant le Chef de l'État de plus de 58% des suffrages. Une élection qui s'est déroulée dans le calme ( au grand dam de cette nouvelle espèce de politiciens qui ne rêvent que d'un soulèvement pour installer le pays dans une psychose indescriptible, qui leur permettrait d'accomplir leurs desseins saugrenus). Tous les observateurs nationaux et internationaux se sont félicités du bon déroulement de ce scrutin et ont, par la même occasion, salué la maturité du peuple sénégalais, et magnifié sa démocratie. Mais ces gens ( ignorant certainement que la volonté divine et celle populaire ont parlé), se sont jurés de tout faire pour destabiliser notre pays. Se substituant à l'opposition que nous connaissons tous ( et qui est dans son rôle quand elle entâche les réalisations du pouvoir), ces gens essayent, depuis bien des années, de discréditer vainement le Chef de l'État et son gouvernement.
Et nous voilà repartis pour une nouvelle campagne de dénigrements aussi acerbes les uns que les autres! Mais cette fois-ci, c'est l'oeuvre de gens tels que Mody Niang et Seybani Sougou. 
Comme de coutume, le premier nommé, dans sa contribution du 15 Août 2019, a montré son véritable visage: un haineux qui ne recule devant rien pour jeter l'opprobre sur SEM Macky Sall, Président de la République du Sénégal. Toutes ses sorties, toutes ses contributions montrent à suffisance, si besoin en était encore, que Mody Niang ne cherche en vérité qu'à monter le peuple contre le Chef de l'État et son gouvernement. Sinon, pourquoi cet acharnement? Pourquoi cet homme (d'âge mûr) se plaît-il à vouloir coûte que coûte embobiner l'opinion avec des sorties frisant le ridicule et s'apparentant à une haine et une volonté sournoise de destabiliser le régime. Il se pose la question à savoir pourquoi le Président a fait une sortie concernant l'argent dépensé pour l'achat de véhicules et le paiement de lignes téléphoniques. À y regarder de très près, ou cet homme prône une gestion cachotière, ou il ne réfléchit pas assez! Car si tel était le cas, il saurait que le Président Macky Sall, en faisant cette sortie, a montré à tout le monde que "le Sénégal rék moko niorr". Il est l'honnêteté personnifiée, raison pour laquelle il ne cherche pas à cacher au peuple ce qui en est réellement de l'utilisation des deniers publics et, si besoin en est, de rectifier pour booster l'économie nationale.
Le pseudo-juriste-politicien, Seybani Sougou lui emboîte le pas dans cet exercice ignoble de diabolisation. Non content de se trouver à l'étranger ( ce qui nous pousse à douter de son patriotisme, car préférant vivre à l'extérieur plutôt que de servir son pays), ce politicien déguisé se permet de critiquer le Chef de L'État, surtout par rapport à l'affaire Khalifa Sall, qu'il défend bec et ongles dans son article de la même date que celui de Mody Niang.
"Parce que tout ce qui est excessif est insignifiant"( selon ses propres termes), il ignore que l'excès dont il parle est l'oeuvre de gens comme lui, qui, au gré des vents, essayent d'enliser SEM Macky Sall dans la boue de la calomnie, du dénigrement intempestif et des mensonges puant des kilomètres à la ronde. 
La médiocrité est le fait de vouloir parler au nom de millions de Sénégalais qui sont plus avertis, plus intelligents, plus observateurs que ceux-là qui, derrière leur fonction ou organisme se croient aptes à réfléchir à la place des gens. Ne parlons même pas de ceux qui préfèrent vivre en dehors des frontières sénégalaises et qui, sans aucune forme de retenue, font de la politique pour leurs amis incarcérés pour détournement de deniers publics. Comment un juriste, digne de ce nom, qui plus est se soucie un tant soit peu du développement de son pays, peut ouvertement défendre quelqu'un qui a basardé des fonds communs, coupable du délit de faux et usage de faux? Ce juriste là, a-t-il bien assimilé ses cours ? Nous ne pensons pas, sinon il ne s'épancherait pas sur ce problème auquel toute personne consciente et réfléchie ne cautionnerait pas.
Il n'est point besoin de leur rappeler que le peuple mature a choisi la continuité en donnant au Président Macky Sall un deuxième mandat. Si toutes leurs allégations ( des délires issus de leurs rêves) se révélaient exactes, le peuple souverain n'aurait pas voté pour le chantre de l'Émergence ( ndlr: le Président Macky Sall). 
Le Président Macky Sall a fini de mettre notre pays sur les rails de l'Émergence, avec des avancées notées un peu partout. Seulement, comme le dit un certain adage, "Il n'est pire aveugle que celui qui ne veut point voir". Des gens comme Mody Niang et Seybani Sougou, jusqu'à l'extinction du soleil, ne verront jamais en SEM Macky Sall qu'un ennemi. Le Président Macky Sall, de par son amour pour notre pays, son abnégation au travail et sa volonté sans commune mesure de hisser le Sénégal au sommet des Nations, reste et demeure un véritable exemple de Chef d'État.
"Lorsque l’horloge de la raison et de la retenue sonnera, peut-être que vous vous abstiendrez de véhiculer des inepties de toutes sortes."


M.Bacary Seck, président et coordonnateur du M.A.C.K.Y
Membre de la C.R.I.C (Cellule Républucaine d'Information et de Communication)
E-mail: seckbacary@gmail.com
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Série de nominations : Macky réorganise l’Armée et la gendarmerie

19/09/2019

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 18 SEPTEMBRE 2019

18/09/2019

Voici les nominations à l'issue du Conseil des Ministres !

18/09/2019

Adama Gaye libéré

18/09/2019

EXCLUSIVITÉ DAKARPOSTE! Jean Baptiste Tine nommé Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale

18/09/2019

SENELEC "paralyse" le Centre des Services Fiscaux de Rufisque

18/09/2019

Pape Alé Gueye, Président Mina Distribution Arrêté Et Inculpé En France.

18/09/2019

Cheikh Diallo: " Il n'y aura pas d'élections législatives en 2022 "

18/09/2019

Linguère: Un père de famille se donne la mort par pendaison

18/09/2019

Bilan Du Chavirement Au Large Des Iles De La Madeleine : C’est La Valse Des Chiffres

18/09/2019