Dakarposte.com - Le site des scoops et des exclusivités

Réponse à Monsieur Bamba NDIAYE,

ACTUALITÉ


Honorable,
 
Je voudrais tout d’abord saluer votre lettre ouverte qui, sur plusieurs points, me donne l’opportunité de m’exprimer sur cette douloureuse question des immeubles HLM Hann-Maristes.
 
Il y a tout de même lieu de préciser que dans cette affaire le dialogue a toujours été le fil conducteur de notre démarche. C’est la raison pour laquelle, avec le Collectif des résidents, nous avons, dès ma prise de fonction, signé le protocole d’accord qui nous lie encore et dont le principe directeur est le caractère inclusif de la démarche.
 
D’ailleurs, Monsieur le Président Bamba NDIAYE, vous en êtes témoin pour avoir, à plusieurs reprises, participé, es qualité de propriétaire, à nos réunions dans ce cadre défini initialement et qui n’a jamais cessé d’exister et d’acter.
 
Il n’y a jamais eu, avec moi, de démarche unilatérale dans ce dossier. A plusieurs reprises, nous avons frôlé le pire, sur site, avec l’effondrement de plusieurs sous faces de dalles et l’étaiement en permanence (au lieu d’être provisoire) pour faire tenir certaines parties d’immeubles. Et à chaque fois que cela a été le cas, nous avons eu droit à toutes formes et toutes sortes d’interprétations sur le sujet et bien souvent par voie de presse sans que l’on n’ait été mis au préalable au courant des démarches.
 
L’argument sécuritaire tient, à mon sens, de la prise en charge de la sécurité des personnes suite aux multiples interpellations de l’autorité et surtout, d’une prise de responsabilité suite au rapport de la commission interministérielle de protection civile exigeant que la cité soit vidée de ses occupants sans délais du fait de l’état de dégradation avancée des Immeubles et des risques élevés d’effondrement.
 
Il convient de rappeler, qu’à chaque étape du processus, le Collectif a été informé et au besoin, associé à la démarche et aux actions menées. D’ailleurs, lors de la visite du site par la Commission le samedi 11 mai 2019 à 10h30mn, le collectif était bel et bien représenté et, à la suite du rapport, j’ai provoqué une audience entre Monsieur le Ministre de l’Intérieur et une délégation du Collectif à laquelle, ont assisté les proches collaborateurs de Monsieur le Ministre ainsi que le Préfet du Département de Dakar.
 
Loin de moi l’idée que vous affirmez de vouloir isoler le collectif au simple motif que je les cite nommément. Bien au contraire, cela procède d’une familiarité voire d’une solidarité qui s’est naturellement tissée après trois années où nous nous sommes régulièrement concertés de bonne foi sur cette question avec un engagement sans faille de toutes les parties prenantes.
 
 
Monsieur le Président, nous avons à mon sens dépassé la question de la reconnaissance des malfaçons et des fautes des uns et des autres sur cette question et qu’il me paraît nécessaire de reconnaître que l’essentiel de ce que je dis est tiré de nos concertations. Les responsabilités sont certes situées mais le fait est là. Ces immeubles ont commencé à être occupé en 1998 et dès 2005, certains d’entre eux ont dû être évacués pour des raisons de sécurité. Cela en dit long s’il s’agit de parler de responsabilités.
 
Nous avons, avec le Collectif, des points d’achoppement mais aussi, plusieurs pointsd’accord. Par conséquent, si nous devons communiquer juste, nous sommes dans l’obligation de le faire en prenant en compte autant les éléments de désaccord que les points où nous avons une convergence de vue ou un accord de principe.
 
Depuis plusieurs étapes dans nos concertations, nous ne parlons qu’accompagnement et projet et je trouve réellement insultant de voir cette affirmation de votre part et je vous cite « …l’utilisation de l’argument sécuritaire comme prétexte pour justifier un déguerpissement pur et simple de propriétaires dont les droits fonciers sur le site concerné sont pourtant incontestables et reconnus par tous les services de l’Etat et experts ayant étudié la question. Ceci ne peut manquer d’alimenter des suspicions quant à la volonté de certains lobbies de morceler le terrain et vendre le site, en vue de leur enrichissement personnel. ».
 
Franchement, si vous permettez, Monsieur le Président, il n’a jamais été question de contester les droits des propriétaires et je vous invite à relire les termes de l’accord avec le collectif. Par contre, j’ignore les lobbies auxquels vous faîtes allusion et je ne trouve nullement cette démarche possible dans le cas qui nous intéresse. De nos échanges avec le Collectif, il ressort au moins un point sur lequel nous parlons le même langage notamment que chaque propriétaire sera accompagné jusqu’à la remise des clés de son appartement de remplacement dans le nouveau projet.
 
Nous poursuivons, avec le collectif, nos échanges et rassurons l’ensemble des propriétaires sur le fait que l’engagement est pris pour le paiement des compensations, le temps du projet. Et naturellement, le modèle économique choisi prend en compte la question des loyers provisoires dès le montage financier initial.
 
D’ailleurs, une réunion relative à la présentation des éléments du Projet est prévue cette semaine.
 
Respectueuse considération
 
Mamadou KASSE
Directeur général de la SN HLM
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :




Enquêtes et révélations

Comité des droits de l'homme : Moustapha Ka et Samba Ndiaye Seck limogés virés (document)

21/10/2019

Comité des droits de l'homme : Moustapha Ka et Samba Ndiaye Seck limogés

21/10/2019

Revivez en intégralité le point de presse de Khalifa Sall

21/10/2019

Comme révélé hier en exclusivité par dakarposte, Sory Kaba viré ce lundi

21/10/2019

​Après Elhaj Kassé, Yaxam Mbaye obtient la peau de Sorry Kaba !

21/10/2019

Suivez la conf de presse de Khalifa Sall [Direct]

21/10/2019

"6 Sénégalais de l'extérieur tués en 2019" : Horizon Sans Frontières dément Sory Kaba et publie une liste de 20 morts

21/10/2019

​Surréaliste débat sur la révision d’un procès (Par Abdou Latif Coulibaly)

21/10/2019

Revue de Presse du 21 Octobre 2019 avec Fabrice Nguema

21/10/2019

Farba Senghor : « Si Macky amnistie Karim… »

21/10/2019