Dakarposte.com - Le site des scoops

TAMSIR FAYE (DG ANPEJ) : «Que ceux qui sont derrière Moustapha Diakhaté assument et se démettent»

ACTUALITÉ

Après une série de provocations marquées par des sorties répétées à l'encontre de Monsieur le Président de la République et de la ligne fixée par le parti de la part de Moustapha Diakhaté, la commission de discipline a pris la décision de l'exclure de l'Alliance Pour la République. Je félicite les membres de la commission de discipline pour cette décision qui vient à son heure. M. Moustapha Diakhaté, selon ses déclarations faites dans une radio de la place, semble fustiger le manque d’organisation de l’APR sans toutefois faire de propositions alternatives à l'interne pour prendre en charge cette problématique. S'agissant du prétendu manque d'organisation du parti, il convient de préciser que son fonctionnement actuel est congénital à sa naissance et reste lié à la manière et le contexte de son lancement. Cela ne nous a pas empêché, en moins de cinq ans d’existence, de remporter la présidentielle, et par la suite depuis 2012, toutes les élections avec la coalition Macky 2012 et Benno Bok Yaakar. Faut-il rappeler à M. Moustapha Diakhaté qu’il a été choisi dans cette forme d'organisation qu’il dénonce aujourd'hui pour, sans aucune base politique, devenir successivement député, président de groupe parlementaire puis ministre chef de cabinet de Monsieur le Président de la République. Pendant toute cette période, Mr Diakhaté s'est accommodé de cette forme d'organisation de l’APR. Alors, pourquoi subitement cela lui pose problème? Il est de notoriété publique que M. Moustapha Diakhaté n’est pas porteur d’un projet politique. Il n’a ni l’étoffe encore moins la base politique pour se porter candidat à l'élection présidentielle. M. Moustapha Diakhaté a toujours été un homme de paille qui porte les combats des autres, souvent téléguidé et dont les actes posés n'ont jamais été désintéressés. En réalité, Moustapha Diakhaté est sous la coupole des membres de notre parti, tapis dans l'ombre. Ces gens-là n’osent pas assumer leurs ambitions mais essayent de déstabiliser l’Apr, en passant par des mercenaires champions de la démagogie et des manipulations. Alors, nous demandons aux auteurs de cette cabale d'assumer et d'arrêter de se cacher derrière de seconds couteaux. Soumettez-vous à la ligne du parti et de son Président, ou, le cas échéant, ayez le courage de démissionner avant que l'on vous démette. Au-delà de Moustapha Diakhaté dont l’exclusion est même tardive, ce sont ceux qui sont derrière lui ou avec lui qui doivent être démis pour nous permettre de nous concentrer exclusivement à la prise en charge des préoccupations des populations. Aucun effort ne sera de trop, ni vain pour démasquer et combattre avec la dernière énergie ces comploteurs " infiltrés" qui méconnaissent le courage et la loyauté. Je lance un appel à la jeunesse du parti pour qu'elle soit vigilante et prête à faire face à ces agitateurs dont le seul dessein est de saper la dynamique dans laquelle nous nous sommes engagés en déstabilisant le parti. Cette démarche est à la fois dangereuse et suicidaire et aucune échappée solitaire ne saurait prospérer. La seule solution qui vaille, c'est de rester ensemble dans la discipline et derrière le Président Macky Sall afin de parachever son œuvre commencée depuis 2012 dans l’intérêt supérieur des populations. C'est à ce prix seulement que nous pourrons espérer envisager des lendemains de succès collectifs dans la perspective de la présidentielle de 2024.

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Voici le communiqué du Conseil des Ministres

19/02/2020

Voici les nominations à l'issue du Conseil des Ministres !

19/02/2020

SASIE DE 1200 KG DE FAUX MÉDICAMENTS À KAFFRINE

19/02/2020

Kaolack : La mort d'un homme, après avoir vomi du sang, suscite la panique.

19/02/2020

DIALOGUE POLITIQUE AUTOUR DU CUMUL DES FONCTIONS DE CHEF DE PARTI ET CHEF DE L’ÉTAT - LA MAJORITE MAINTIENT LE STATU QUO

19/02/2020

Burkina Faso: trois soldats tués dans l'attaque d'un détachement militaire à Kelbo, dans le nord

19/02/2020

Augmentation du prix de l’électricité : Autopsie d’une genèse et de la mauvaise gestion de la SENELEC sous Macky Sall (Cellule des Cadres, la République des Valeurs)

19/02/2020

Ousmane Sonko toujours dans le sarcasme et la dérision. (Par Fatoumata Niang Ba)

19/02/2020

AUDIO - Mame Mor Mbaye attaque encore Sokhna Aïda Diallo: "Mokaloul sakh Ayatoul Koursiyou"

19/02/2020

Mame Makhtar Guèye: "Ma fille commence à exprimer des tendances dépressives et suicidaires"

19/02/2020