Dakarposte.com - Le site des scoops

Le coronavirus dans le monde : forte hausse des morts et des contaminations aux Etats-Unis

Donald Trump s’attend à « deux semaines très difficiles », alors que le nombre de morts a presque doublé en trois jours pour atteindre 4 000 personnes, dont un quart à New York.

Mercredi 1 Avril 2020 - 06:34
ACTUALITÉ

Les jours passent et les chiffres donnent chaque fois plus le vertige : depuis son apparition, en décembre, dans la région de Wuhan, en Chine, la pandémie causée par le coronavirus a désormais tué plus de 41 000 personnes, selon un comptage de l’Agence France-Presse (AFP) datant du mardi 31 mars.

Même s’il est sous-estimé faute de tests suffisants, le nombre de personnes contaminées a dépassé 830 000 cas et, sur les cinq continents, les systèmes hospitaliers des pays les plus touchés peinent à faire face à l’afflux de malades. L’Italie, l’Espagne et la France continuent, chaque jour, de publier des bilans de plusieurs centaines de morts, en espérant voir les premiers signes d’une décrue des cas. Aux Etats-Unis, pays qui compte désormais le plus grand nombre de cas de contaminations, le gouvernement craint un bilan final d’au moins 100 000 morts.

Comme le résume le chef des Nations unies, Antonio Guterres, il ne s’agit rien de moins que de « pire crise mondiale depuis que l’ONU a été fondée » il y a soixante-quinze ans.


Les derniers chiffres publiés mercredi par l’université Johns Hopkins, dont les bilans font autorité, montrent que les cas explosent : au moins 4 076 morts, dont 865 entre lundi et mardi et près de 2 000 de plus que depuis samedi.

Une semaine plus tôt, Donald Trump imaginait encore pouvoir lever pour Pâques, le 12 avril, les restrictions adoptées pour lutter contre le coronavirus. Le président des Etats-Unis a au contraire préparé son pays au pire :

« Nous allons traverser deux semaines très difficiles. Ce seront deux semaines très très douloureuses. Je veux que chaque Américain soit prêt pour les jours difficiles qui nous attendent. »

Jamais jusqu’à présent Trump ne s’était montré aussi alarmiste. « Notre pays se trouve au milieu d’une grande épreuve nationale sans précédent », a-t-il déclaré avant d’inviter chaque citoyen à « faire des sacrifices » et chaque entreprise à remplir son « devoir patriotique ».

Les projections réalisées à partir des précédents chinois et européens ont convaincu le chef de l’Etat, qui avait souvent nié ou minimisé la menace en février et au début du mois de mars, à lancer cette mise en garde. Selon ces estimations, les Etats-Unis pourraient enregistrer entre 100 000 et 240 000 décès imputables au Covid-19 dans les mois à venir.

Même si près des trois quarts des Américains vivent désormais confinés, d’une manière plus ou moins stricte, le virus se propage dans tout le pays. La zone la plus touchée est de loin l’Etat de New York, et plus particulièrement la ville en question, qui compte plus de 1 000 morts, dont 300 dans les dernières vingt-quatre heures, et plus de 2 700 autres hospitalisées dans un état grave. « Le virus est plus puissant, plus dangereux que nous le pensions », a reconnu le gouverneur Andrew Cuomo, qui s’attend à un pic de l’épidémie d’ici « sept à vingt et un jours ».

Le continent européen compte chaque jour un peu plus ses morts, qui représentent trois quarts des décès dans le monde, ainsi que la moitié des contaminations provoquées par la pandémie dans le monde.

L’Italie et l’Espagne ont à nouveau publié, mardi, de lourds bilans de 837 et 849 morts respectivement en vingt-quatre heures. Le premier, qui recense 12 428 morts depuis février, a prolongé les mesures de confinement jusqu’au 12 avril au moins. Le second compte désormais plus de 8 000 morts, et le ministère de la santé espagnol s’accroche à une statistique porteuse d’espoir : cette progression, de l’ordre de 11,6 % d’un jour à l’autre, est relativement inférieure à celle observée la veille.

La situation dans d’autres pays européens n’est pas aussi dramatique, mais suscite quand même de grandes inquiétudes :

Le Royaume-Uni a connu le plus grand nombre de morts sur une journée (381, dont un adolescent de 13 ans), confirmant l’accélération de l’épidémie et portant son bilan à 1 789 morts.
En Allemagne, le nombre de décès (732) et de contaminations (67 366) a également augmenté, selon les données de l’Institut Robert Koch (RKI).
Les Pays-Bas, un des rares pays européens à ne pas avoir mis en place de confinement strict, comptent désormais plus de 1 000 morts


Le président brésilien, Jair Bolsonaro, n’avait de cesse de minimiser l’ampleur de l’épidémie et de fustiger les mesures de confinement prises dans le monde et par la majorité des Etats brésiliens, leur opposant la nécessité de préserver l’économie et l’emploi. Il admet désormais que ce qu’il qualifiait jusque-là de « petite grippe », constitue « le plus grand défi » posé à sa génération… tout en maintenant que la lutte contre la pandémie ne devait pas nuire à l’économie.

Quelque 201 personnes ont succombé au Covid-19, dans le pays de 210 millions d’habitants, où les autorités ont prévenu que le pic de l’épidémie ne serait pas atteint avant la fin d’avril. Pour réduire l’impact du confinement sur l’économie, Bolsonaro préconise l’« isolement vertical », qui ne concernerait que les populations jugées à risque, notamment les personnes âgées.

Pour freiner la propagation de la pandémie, plus de 3,6 milliards de personnes, soit 46,5 % de la population mondiale, sont appelées ou contraintes par leurs autorités à rester chez elles. Dernière grande ville en date, Lagos, la capitale économique du Nigeria et ses 20 millions d’habitants, interdits de sortie.
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Kaolack : Le jeune homme de 25 ans percuté hier par un véhicule de la police, se porte bien.

04/06/2020

SÉNÉGAL : Assouplissement du couvre-feu de 23h à 5h du matin.

04/06/2020

Manifestations à Touba : Revivez la déclaration du khalife général des mourides

04/06/2020

Affaire des faux billets : Bougazelli libre, ses complices restent en prison

04/06/2020

Émeutes à Mbacké et Touba : 102 arrestations

04/06/2020

Deuxième retour de parquet pour Assane Diouf

04/06/2020

Tambacounda : Un père tue son bébé pour arrêter ses pleurs

04/06/2020

Pourquoi Bougazelli a été libéré

04/06/2020

Covid-19 : Le pic épidémique atteint au Sénégal

04/06/2020

Émeutes à Pire : La voiture d’un magistrat caillassée, son épouse blessée

04/06/2020