Dakarposte.com - Le site des scoops


Dakarposte.com


Magal de Darou Mousty – Les retrouvailles entre Mame Thierno Birahim et Cheikh Ahmadou Bamba célébrées

Rédigé par Dakarposte le Dimanche 21 Avril 2019 à 22:33

Pour la présente édition de la célébration du magal de Darou Mousty, l’accent est mis sur les retrouvailles des deux hommes de Dieu à savoir Mame Thierno Birahim et Cheikh Ahmadou Bamba après son retour d’exil du Gabon où il y séjourna pendant 7 ans.

Pour cette année l’innovation de taille a été sans nul doute la tenue d’un colloque à Dakar à une semaine avant l’évènement proprement dit autour de deux sujets complémentaires qui permettent de mettre en exergue la dimension exceptionnelle de Mame Thierno Birahim MBACKE considéré comme un modèle achevé du mouride moderne ancré dans une tradition orthodoxe de la pratique religieuse. Avec en toile de fond une ouverture intelligente sur les problèmes de la société d’où son appel au dialogue adressé aux acteurs politiques du Sénégal pour la cohésion nationale.

La deuxième capitale du mouridisme Darou Mousty est en effervescence à l’heure qu’il est, parce qu’il s’agit de célébrer l’anniversaire des retrouvailles entre Cheikh Ahmadou Bamba MBACKE et son disciple et frère cadet Mame Thierno Birahim MBACKE, après son retour d’exil en 1902. Un évènement plein de symboles puisqu’il a lieu à Darou Mousty ce dimanche 21 Avril 2019, coïncidant avec le quinzième (15éme) jour du mois lunaire de Sha’ban (Niçfu Sha’ban) 1434 après H, qui commémore la rencontre à Saint-Louis entre Cheikh Ahmadou Bamba qui revenait d’un exil de plus de sept (7) longues années au Gabon et son frère à qui il avait confié les destinés de sa famille et de la communauté mouride.

Pour une forte affluence ici à Darou, on peut dire que tous les chemins pour les mourides se mènent ici, la preuve depuis ce matin Sérigne Modou Kara ne fait que recevoir des visites et autres en attendant de tenir un point de presse prévu ce soir.

En attendant tout se passe dans une parfaite ambiance religieuse avec des chants qu’on distille de partout et des groupes de jeunes talibés qui se forment pour jouer leur partition en ce qu’ils conviennent de dire rendre hommage à Mame Thierno Birahim mais tout çà n’est que la baraka de Cheikh Ahmadou Bamba donc Bamba partout…

Enfin pour rappel, la cérémonie officielle se tiendra ce lundi 22 Avril à Darou Mouhty où une forte délégatio

Notez










Inscription à la newsletter











Vidéos & images