Dakarposte.com - Le site des scoops et des exclusivités

Me Aïssata Tall Sall sur son exclusion du Ps : "Inique, nulle et non avenue"

ACTUALITÉ



Cinq jours après son exclusion du Parti socialiste (Ps) ainsi que 64 de ses camarades, Me Aïssata Tall Sall a réagi pour la première fois à la décision prise par le parti dont elle a porté la voix des années durant.

Selon la mairesse de Podor qui a réagi sur les ondes de la Rfm ce midi, "c'est une décision inique, nulle et non avenue. Elle est inique dans la mesure où comme on le pressentait, cette direction du Parti socialiste est dans une fuite en avant organisée, orchestrée, mais dans d'une frayeur que rien ne justifie. Je ne sais pas de quoi elle a peur. Elle n'a jamais voulu nous convoquer, c'est de façon unilatérale et de façon inique qu'elle a pris cette décision", regrette l'avocate.

Une exclusion qui ne se justifie pas, selon elle. "Elle est unilatérale, jamais on a été entendus". Or, "les textes du parti organisent la prise de sanctions et quelle que puisse être cette sanction. Comme cette direction est frileuse, elle ne sait pas où se donner de la tête. Ce qui l'intéresse, c'est de mettre dehors des camarades qui pourraient gêner le secrétaire général et d'autres camarades du bureau politique. Ce n'est pas digne du parti de Senghor", condamne la mairesse de Podor.

La décision prise, l'avocate promet de porter l'estocade. "Jusqu'au moment où je vous parle, personne ne m'a notifié l'exclusion. Je n'accorde aucun crédit à ce qu'ils annoncent. Donc, quand la décision me sera notifiée, une voie de recours existe. Nous voulons que ces gens comprennent que nous sommes dans un pays de droit", rappelle Me Sall.

Quid de son silence depuis la mise en exécution de cette décision de les exclure du Ps? "Moi, contrairement à la direction du Ps, j'ai beaucoup de respect pour les Sénégalais. La direction a attendu la date du 30 décembre 2017 pour venir perturber une ambiance de fête, une ambiance de retrouvailles familiales, une ambiance où on se congratule et se fait des vœux. Je ne voulais pas perturber cette sérénité des Sénégalais. C'est la raison pour laquelle je n'ai pas réagi, ni le 30 décembre, ni le 31 décembre, ni le 01 janvier encore moins le 02 janvier", clarifie-t-elle.


Nouveau commentaire :




Enquêtes et révélations

​Héritage spirituel et physique de Cheikh Béthio Thioune - Sokhna Aïda Diallo, le cheveu dans la soupe

17/10/2019

MANQUE D’EAU À TOUBA : JOUR DE MAGAL, LE CALVAIRE DES POPULATIONS

17/10/2019

Côte d'Ivoire: la candidature de Soro, une question de soutiens et de stratégie

17/10/2019

Les jeunes d'Agnam décrètent le boycott de toutes les activités sportives, culturelles et politiques de leur maire Farba Ngom

17/10/2019

Tout sur le magal : En direct de Touba

17/10/2019

USA : Abdoulaye Cissé, fils du médiateur de la République, poignardé à mort

17/10/2019

Guinée: renvoi du procès des membres du FNDC arrêtés en amont de manifestations

17/10/2019

FONDATEUR DU MOURIDISME CHEIKH AHMADOU BAMBA, INFATIGABLE COMBATTANT DE LA FOI

17/10/2019

Ce que l'on sait des opérations de sécurisation du Magal de Touba

16/10/2019

Communiqué du conseil des ministres du mercredi 16 Octobre 2019

16/10/2019